Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Média & liberté d'expression

RSS Feed

Liberia : La justice ferme un journal pour diffamation

2013-09-02, Numéro 295

Dans l’affaire qui oppose l’ex-ministre libérien de l’Agriculture et le quotidien Frontpage Africa, l’avantage est au ministre. La Cour suprême du Liberia a prononcé le mercredi 21 août la condamnation du journal et a ordonné la fermeture immédiate du quotidien jusqu’au paiement de 1,6 million de dollars (soit près de 1,2 million d’euros) de dommages et intérêts. Aussitôt le jugement rendu, le directeur de Frontpage Africa, Rodney Sieh, a été écroué après avoir déclaré qu’il «ne pouvait pas et n’entendait pas verser cette somme»

Libye : Un journaliste tué à Benghazi

2013-08-12, Numéro 294

"Azzeddine Koussad, présentateur à la télévision Libya Al-Hurra, a été tué de plusieurs balles par des inconnus qui ont ouvert le feu au moment où il se trouvait dans sa voiture stationnée près d'une banque du sang" à Benghazi.
 Médecin de formation, M. Koussad avait travaillé à la Radio al-Manara Fm avant de rejoindre la télévision Libya Al-Hurra, première chaîne privée ouverte après la révolution à Benghazi, berceau de la révolte qui a renversé le régime du dictateur Kadhafi en 2011. «Il y présentait une émission sur le "développement humain", sans aucun rapport avec la politique, ont indiqué des journalistes à Benghazi.

Congo : Un journaliste radié par ses confrères

2013-07-29, Numéro 292

Le journaliste Pierre Yula Omombo, éditeur responsable du journal ‘’Libre Débat » un hebdomadaire d’informations générales paraissant à Kinshasa, a été radié avec interdiction d’exercer la profession de journaliste sur toute l’étendue de la Rd Congo. Selon un communiqué de la Commission de discipline de l’Union nationale de la presse du Congo, il est reproché au journaliste des fautes lourdes dans l’exercice de la profession notamment la dénonciation calomnieuse et la divulgation des sources d’information ayant eu pour conséquence la révocation de quatre agents d’une entreprise publique avec lesquels il avait des relations liées à sa profession.

Burkina Faso : L’affaire des deux journalistes de l’Ouragan devant la cour africaine des droits de l’homme

2013-07-24, Numéro 291

La Cour africaine des droits de l’homme a décidé d’examiner l’affaire des deux journalistes de l’hebdomadaire burkinabé L’Ouragan condamnés, le 29 octobre 2012, à douze mois de prison ferme, quatre millions de francs (6 000 euros) d’amende et 500 000 francs (750 euros) de dommages et intérêts.

Burkina : Sit-in de journalistes contre l'"immixtion" du pouvoir

2013-07-24, Numéro 291

A l'appel du Syndicat autonome des travailleurs de l'information et de la culture (Synatic), rédacteurs, vidéastes et techniciens se sont rassemblés devant l'immeuble du ministère de la Communication, qui jouxte la télévision nationale. "Non à la censure des articles et des reportages dans les rédactions", "Non et non à l'ingérence dans notre travail", criaient les agents des médias publics. Cette manifestation, une première dans l'histoire du pays, a été organisée pour protester contre l'"immixtion" du pouvoir dans le traitement de l'information par les médias publics, concernant notamment l'opposition au président Blaise Compaoré, au pouvoir depuis 1987.

Somalie : L'ONU inquiète pour la liberté de la presse

2013-07-24, Numéro 291

Dans un communiqué, le Haut commissariat de l'Onu aux Droits de l'homme appelle le gouvernement du président Hassan Cheikh Mohamoud à revoir un projet de loi obligeant les journalistes à divulguer leurs sources et leur interdisant de diffuser des informations considérées comme offensantes à l'égard de l'islam et aux traditions somaliennes, sous peine de suspension. Ce texte, qui pourrait entrer en vigueur d'ici deux mois, est "vague" et "peut facilement être utilisé pour restreindre la liberté d'expression", dénonce le Haut commissariat.

Djibouti : Naissance du premier syndicat du personnel de la presse

2013-07-14, Numéro 290

Les journalistes et les professionnels des médias djiboutiens ont vu la naissance de leur première organisation syndicale. Un acte fondateur du Syndicat du personnel de la presse et de l’audio-visuel djiboutien (Spad) a été signé dimanche 7 juillet à l'occasion de la 3ème Assemblée générale de l'Association des Journalistes Djiboutiens (Ajd). Le syndicat a pour objectif de défendre les droits et intérêts des journalistes et professionnels des médias, tant de la presse publique que privée. Cette nouvelle entité ambitionne également d'élaborer et de négocier avec les employeurs la mise en place des conventions collectives.

Sénégal : Macky Sall éponge la dette des entreprises de presse

2013-07-14, Numéro 290

Au sortir d’une rencontre avec le chef de l’Etat, les éditeurs et diffuseurs de presse du Sénégal ont retrouvé le sourire. Le président Macky Sall leur a signifié qu’il épongeait la dette fiscale des entreprises de presse qui s’élève à 7 milliards de Francs Cfa. Étreintes par des difficultés financières, les entreprises des médias décrochent une mesure très salutaire pour leur survie.

Algérie : Un patron de presse interdit de quitter le pays

2013-07-01, Numéro 288

Le directeur de publication de deux quotidiens algériens, Hichem Aboud, accusé d'atteinte à la sécurité de l'Etat, a affirmé mercredi 26 juin à Alger s'être vu interdire de quitter le territoire alors qu'il s'apprêtait à se rendre en Tunisie. Selon son avocat, cette décision "a un lien direct" avec les poursuites engagées contre son client par le parquet "pour atteinte à la sécurité de l'Etat", après l'annonce censurée le 19 mai en Une de «Mon journal» et son pendant arabophone, Djaridati, d'une "détérioration" de l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika."

Maroc : Un journaliste condamné pour "diffamation" à l'égard d'un ministre

2013-06-24, Numéro 287

Un journaliste marocain a été condamné lundi 17 juin à deux mois de prison avec sursis pour "diffamation", après avoir écrit qu'un ministre avait organisé un somptueux dîner privé avec de l'alcool lors d'un déplacement à l'étranger. Après cinq mois de procès, Youssef Jalili, directeur de la publication de l'hebdomadaire Al-An, a également écopé de 50.000 dirhams d'amende (environ 4.500 euros) par le tribunal. Durant le procès, le journaliste a maintenu ses affirmations, assurant disposer d'une facture complémentaire, mais a refusé de la présenter afin, selon lui, de ne pas mettre en danger ses sources.

Sénégal : Malaise dans les médias sénégalais à cause du fisc

2013-06-24, Numéro 287

L'administration fiscale sénégalaise a entrepris une procédure de recouvrement forcé d'arriérés d'impôts auprès de plusieurs entreprises de presse, créant un malaise dans le milieu des médias où coexiste pas moins d'une dizaine de quotidiens, d'une vingtaine d'hebdomadaires et de mensuels, une quinzaine de télévisions, ainsi que plusieurs centaines de radios. Le fisc a bloqué les comptes bancaires de plusieurs groupes de presse aussi bien du secteur privé que du secteur public pour non paiement d'arriérés d'impôts estimés par un journal local à 7,8 milliards.

Tchad : Les journalistes ne sont pas les bienvenus

2013-06-24, Numéro 287

Après des arrestations de plusieurs journalistes, c'est maintenant au tour de Rsf de se voir interdit d'entrée au Tchad. Le responsable du bureau Afrique de Reporters sans frontières, devait se rendre à N’djamena du 20 au 25 juin 2013, pour s’entretenir avec les autorités et rencontrer des journalistes tchadiens ainsi que certains confrères emprisonnés. Mais sa demande de visa a été refusée par le gouvernement tchadien.

Burundi : Nouvelle arrestation d'un journaliste

2013-06-17, Numéro 286

Au Burundi, on ne l’a appris que vendredi 14 juin : un journaliste de la radio-télévision publique, porté disparu depuis jeudi 13 juin, a été arrêté par le Service national de renseignement, qui refuse de s’exprimer officiellement sur le sujet. Ceci inquiète particulièrement les journalistes du Burundi, car moins de dix jours après la promulgation d’une loi qu’ils qualifient de liberticide, deux de leurs collègues avaient déjà été convoqués par la justice. Que s’est-il passé exactement ? Personne ne le sait pour le moment car le journaliste est gardé au secret et rien de précis n’a filtré des services secrets burundais.

Congo : Des journaux suspendus

2013-06-17, Numéro 286

Le Comité pour la protection des journalistes a demandé aux autorités de la République du Congo de lever les mesures de suspension contre quatre hebdomadaires de la capitale Brazzaville qui ont été sanctionnés pour avoir publié des articles critiquant des fonctionnaires du gouvernement. Ces suspensions ont été infligées par l'organe de régulation des médias dont les 11 membres sont tous choisis par le président de la République.

Tunisie : Une journaliste franco-tunisienne arrêtée pour son soutien au rappeur Weld El 15

2013-06-17, Numéro 286

Hind Meddeb, journaliste franco-tunisienne, a été arrêtée, jeudi13 juin, au tribunal de première instance de Ben Arous pour avoir exprimé son soutien au rappeur Weld El 15 condamné à deux ans de prison ferme. Actuellement chroniqueuse à France Info et ancienne de France 24, la journaliste Hind Meddeb avait publié dans « Libération » une tribune où elle prend ouvertement le parti du rappeur. Le procès du rappeur Weld El15 qui a mis en lumière les paradoxes de la justice tunisienne s’est accompagné d’une tension rare où plusieurs arrestations musclées ont été faites.

Rd Congo : Liberté provisoire pour un journaliste accusé de collaborer avec le M23

2013-06-10, Numéro 285

Le journaliste Blaise Bahisha, accusé d'avoir collaboré avec la rébellion Mouvement du 23 mars (M23), a bénéficié d'une mesure de liberté provisoire, annonce samedi l'Ong congolaise Journaliste en Danger (Jed). Il a été demandé à Blaise Bahisha de se présenter chaque lundi et vendredi devant le magistrat instructeur de son dossier, de 
ne pas quitter la ville de Goma (capitale du Nord-Kivu), de ne pas troubler l'ordre public et de ne pas fréquenter l'aéroport et le port de Goma. Le journaliste de la radio privée Sauti ya Rutshuru - qui émet dans un territoire du Nord-Kivu sous contrôle du M23 - "vient de 
passer 52 jours en détention successivement à l'auditorat militaire et à la prison centrale de Munzenze à Goma

Afrique du Sud : Le président Zuma renonce à toutes ses plaintes contre la presse

2013-06-03, Numéro 284

Le président sud-africain Jacob Zuma a renoncé à plus d’une dizaine de plaintes déposées entre 2006 et 2010 contre des journaux, ont indiqué ses services vendredi 31 mai. Ces plaintes concernaient des dessins humoristiques jugés diffamatoires, ou des articles portant selon lui atteinte à sa réputation. La vie privée et politique du président sud-africain fournit régulièrement des sujets en or aux humoristes.

RD Congo : Le journalisme "menacé de mort" par les rebelles du M23, selon Rsf

2013-05-26, Numéro 283

"Le paysage médiatique dans les territoires sous contrôle du M23 est marqué par les menaces, la censure, le contrôle des lignes éditoriales, la prise en otages de médias et parfois les enlèvements de journalistes", selon un rapport de Reporters sans frontières, qui a déjà interpellé la rébellion sur des accusations similaires dans le passé. L’organisation estime que "près d'une dizaine de journalistes au moins, peut-être beaucoup plus", ont dû fuir mais qu'ils sont "sont espionnés, gardés à l'oeil par les services de renseignements de l'Etat congolais"

Togo : La Haac annule le récépissé du journal "La Nouvelle"

2013-05-27, Numéro 283

Le bi-mensuel béninois «La nouvelle» a vu son récépissé de parution annulé par la Haute Autorité de l'Audiovisuel et de la Communication (Haac). Le journal continuait par paraître malgré son interdiction de paraître décidée par cette institution de régulation de la presse, mais qui se montre plutôt fossoyeuse de la liberté de presse. La décision avait été prise il y a quelques mois, à la suite des articles publiés par ce journal et consacrés entre autres aux maîtresse du chef de l’Etat et à la prédominance des ressortissants du nord dans l'administration togolaise.

Algérie : Un patron de presse accusé d'atteinte à la sécurité de l'État

2013-05-20, Numéro 282

Le parquet d'Alger a ordonné dimanche 20 mai l'ouverture d'une information judiciaire "pour atteinte à la sécurité de l'Etat" contre le directeur de publication de deux quotidiens censurés pour avoir annoncé une "détérioration" de l'état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Hichem Aboud est accusé d'"atteinte à la sécurité de l'Etat, à l'unité nationale, à la stabilité et au bon fonctionnement des institutions", selon un communiqué du parquet. Il a tenu, selon le parquet, des "propos infondés" selon lesquels M. Bouteflika, hospitalisé le 27 avril à Paris, serait rentré mercredi 15 mai à l'aube à Alger dans "un état comateux".

Burundi : 12 000 signataires contre la loi sur la presse

2013-05-19, Numéro 282

En une semaine, la pétition contre la promulgation du projet de loi sur la presse a été signée par près de 12 000 personnes a annoncé le président de l’Union burundaise des journalistes, Alexandre Niyungeko. Le projet de loi a déjà été adopté par les deux chambres du parlement burundais et n’attend plus que la promulgation par le chef de l’Etat, Pierre Nkurunziza, pour entrer en vigueur. M.Niyungeko s’est également dit fort préoccupé par les cas d’agressions physiques envers les journalistes qui se sont multipliés ces derniers temps à Bujumbura, Rumonge, Bubanza ou encore Gitega.

Guinée Equatoriale : Sites de l'opposition et réseaux sociaux coupés à dix jours des élections

2013-05-20, Numéro 282

Le réseau social Facebook est inaccessible depuis quelques jours en Guinée équatoriale, tout comme les sites de plusieurs partis de l'opposition. Pour les opposants au régime, il s'agit d'une manœuvre des autorités avant les élections législatives et municipales du 26 mai. Le gouvernement, lui, nie toute responsabilité et parle d'un « virus informatique». «C'est un virus visiblement très sélectif qui viserait comme par hasard les sites de l'opposition et les réseaux sociaux, fait mine de s'amuser la responsable de la recherche chez Reporters sans frontières.

Burundi : Pétition contre la promulgation de la nouvelle loi sur la presse

2013-05-12, Numéro 281

Après un parcours législatif de plusieurs mois, la nouvelle loi sur la presse au Burundi, décriée tant sur le plan national qu'international et récemment adoptée par le Parlement, a été acheminée à la présidence de la République, lundi 6 mai, pour promulgation. Un peu plus tôt, une délégation de représentants des journalistes et de la société civile étaient venus déposer une pétition destinée à Pierre Nkurunziza. Une première. Le président de l’Union burundaise des journalistes rappelle à Pierre Nkurunziza, ancien chef rebelle, le rôle joué par les médias dans le pays : « Souvenez-vous, Excellence Monsieur le président, que ces médias qu’on veut museler aujourd’hui, ce sont ces médias qui vous ont donné la parole lorsque vous étiez encore au maquis, et qui continuent même aujourd’hui de vous donner la parole », explique Alexandre Niyungeko.

Afrique du sud : La «loi du secret» adoptée au Parlement

2013-04-28, Numéro 280

Après trois ans de débats, le Parlement sud-africain vient d’adopter, à une très large majorité, un texte controversé sur la protection des informations d’Etat, une loi rebaptisée « loi du secret » par ses opposants. Le texte doit encore être signé par le président Zuma avant d’entrer en vigueur. Le texte a été maintes fois remanié, mais cela ne change rien sur le fond : il va permettre de classer secrètes de nombreuses informations d’Etat. Il menace de cinq ans de prison les journalistes qui publieraient ces données, voire de vingt-cinq ans d'emprisonnement s'il y a présomption d'espionnage. Depuis trois ans maintenant, les médias, les groupes de défense des droits de l’homme et l’opposition combattent ce projet de loi. Ils craignent les intimidations contre ceux qui voudraient dénoncer la corruption, et les atteintes à la liberté de la presse.

Algérie : Bouteflika annonce un soutien total à la presse

2013-05-05, Numéro 280

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis près d'une semaine suite à un Avc léger, a promis jeudi 2 mai "un soutien sans restrictions" à la liberté de la presse, lors de la journée mondiale consacrée à cette question. Il a réaffirmé l'engagement de l'Etat à doter la presse nationale et le secteur de l'information de mécanismes juridiques et de différentes formes de soutien à même de lui permettre de s'acquitter de ses "nobles missions".

Burundi : Des politiques s’élèvent contre la nouvelle loi sur la presse

2013-04-28, Numéro 280

Un projet de loi qui va régir le métier de journalisme fait couler beaucoup d’encre et de salive ces derniers jours où certains professionnels des médias, soutenus par des politiciens en guise de reconnaissance pour le service rendu pendant leur soi-disant exil qui a duré plus de deux ans. Dans cette tâche ils étaient constamment épaulés par certaines organisations de la société civile. Aujourd’hui, toujours dans le même but ils s’accrochent bec et ongle pour obtenir l’amendement de certaines clauses contenues dans le dit projet de loi avant la promulgation de celui-ci par le Chef de l’Etat.

Global : Plus de 600 journalistes tués en une décennie

2013-05-05, Numéro 280

La liberté de la presse est à l'honneur vendredi 3 mai, notamment là où la sécurité des journalistes se pose avec acuité. Rien que pour l'année écoulée, au moins 120 journalistes ont été tués sur plus de 600 morts enregistrés dans la dernière décennie et de centaines d'autres emprisonnés. L'impunité autour de ces nombreuses agressions, attaques mortelles et menaces de tous ordres contre les professionnels des médias inquiètent le système des Nations Unies.

Mali : La procédure contre le jurnaliste Boukary Daou déclarée nulle

2013-05-05, Numéro 280

Boukary Daou, directeur de publication au quotidien Le Républicain, avait été emprisonné pendant un mois pour avoir publié une lettre de soldats en colère. Mais la procédure engagée contre lui a été déclarée «nulle», mardi 30 avril, par un Tribunal de Bamako au Mali. Il n’est donc plus sous le coup de poursuites. Un avocat de la défense martèle : «Je rends hommage à la justice de mon pays, qui malgré les pressions, est restée digne». C’est donc la fin de l’affaire, du moins pour le moment.

Sénégal : L’Artp réclame 3 milliards aux télés et radions

2013-04-28, Numéro 280

Trois milliards de francs Cfa, c’est la somme réclamée par l’Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (Artp) aux télévisions et radios au titre des redevances annuelles. Des mises en demeure ont été servies à ces entreprises en situation irrégulière comme la chaîne 2stv qui doit la somme de 700 millions de Fcfa. Une procédure de l’Agence de régulation mal accueillie par les maisons de presse, même si l’Artp parle d’une démarche totalement conforme au code des Télécommunications.

Burundi : Le Sénat adopte à son tour une loi controversée sur la presse

2013-04-22, Numéro 279

Le Sénat du Burundi a adopté vendredi 19 avril une loi sur la presse qualifiée de «liberticide» par le Syndicat des journalistes burundais, en n'apportant que de légères modifications au texte voté par l'Assemblée nationale. Le texte a été adopté à une large majorité, recueillant 32 voix pour, deux voix contre et quatre abstentions après trois heures de débat. «Nous sommes très déçus car le Sénat n'a rien changé, la protection des sources est toujours remise en cause, il y a des domaines que le journaliste n'aura pas le droit de traiter, les amendes diminuent légèrement mais elles restent très élevées», a déploré le président de l'Union burundaise des journalistes.

Précédent ... 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 | 181-210 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/