Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Elections & gouvernance

RSS Feed

Afrique : Appel à la suppression du visa entre l’Angola et la Zambie

2014-10-19, Numéro 343

Le ministre angolais des Relations extérieures a appelé à l'abolition de l'obligation de visa entre la Zambie et son pays afin de consolider davantage les relations mutuelles entre les deux pays voisins. Son pays, a-t-il indiqué, envisageait également d'ouvrir une voie aérienne de l'Angola à Lusaka, la capitale zambienne, et à la partie occidentale de la Zambie suite à l'augmentation du trafic dans le but d'améliorer le transport de marchandises et de passagers.

Afrique : Ces chefs d’Etat qui bidouillent la Constitution

2014-10-19, Numéro 343

Plusieurs chefs d’Etat africains travaillent actuellement à leur maintien au pouvoir à partir de 2015 bien que la Constitution de leur pays le leur interdise. Que ce soit au Burundi, au Burkina Faso, en République du Congo, en République démocratique du Congo ou au Rwanda, aucun président n’a encore déposé sa candidature pour la prochaine échéance électorale. Les arguments utilisés pour justifier ces mesures sont invariables : le besoin de stabilité, la nécessité de poursuivre une œuvre inachevée et la réponse à une demande populaire.

Afrique : Chefs d’Etat, «Riche, moi ?»

2014-10-19, Numéro 343

Des dents grincent au sommet des États Africains. Un site vient de violer le tabou des fortunes des chefs d’État du continent. La colère des concernés est à la mesure de l’approximation du "hit-parade"… L’approximation de la méthodologie du site Internet www.richestlifestyle.com n’ayant d’égal que la flexibilité déontologique de certains journaux, l’information a circulé à la vitesse de l’éclair. Le classement est présenté comme une compilation peu orthodoxe de sources hétéroclites…

Afrique : Le Sénégalais Makhtar Diop ne sera pas candidat à la BAD

2014-10-19, Numéro 343

Quelques jours après avoir été mis en retrait de la vice-présidence Afrique de la Banque mondiale, Makhtar Diop annonce sa décision de ne pas se présenter à la présidence de la Banque africaine de développement. Une nouvelle confirmée par un communiqué de l'État sénégalais. Il avait rejoint en octobre 2001 la Banque mondiale dont il a été successivement Directeur des opérations pour le Kenya, la Somalie et l'Erythrée, directeur pour le Secteur finances, Secteur privé et Infrastructures pour l'Amérique latine et les Caraïbes, Directeur des opérations et de la stratégie pour l'Amérique latine et les Caraïbes, puis Directeur des opérations pour le Brésil à partir de 2009. En mai 2012, il avait été nommé vice-président en charge de l'Afrique, premier Africain francophone à occuper ce poste. Suite à l'annonce de sa décision de ne pas se présenter à la présidence de la Bad, il devrait logiquement être rétabli dans ses fonctions de vice-président Afrique.

Burkina Faso : Pourra-t-on revivifier l’idéal Sankariste ?

2014-10-19, Numéro 343

La création, le samedi 11 octobre 2014, du Front progressiste sankariste (Fps) et dont l’objectif, selon le président du Front, Me Sankara, est d’unir leurs forces pour « une alternance alternative » sankariste au Burkina, peut être perçue comme une initiative qui mérite d’être saluée parce que l’union a priori fait la force. Mais l’on peut être sceptique quant aux chances de survie du Fps. Cette inquiétude est d’autant plus justifiée que cette initiative intervient après bien d’autres du genre qui ont vite tourné au fiasco.

Centrafrique : Michel Djotodia envisage un retour au pouvoir à Bangui

2014-10-19, Numéro 343

Le patron de la coalition rebelle Séléka n’abandonnera pas tout de suite ses rêves d’un long exercice de pouvoir dans son pays. Après son exil au Bénin suite à sa démission provoquée en janvier dernier par la communauté internationale, Michel Djotodia a confié qu’il compte revenir aux commandes de la Centrafrique. Revenant sur sa démission, le numéro un de la Séléka indique qu’il l’a fait pour la paix. Ainsi, il a demandé pardon aux Centrafricains et les invite à lui accorder une nouvelle chance.

Comores : L’opposition exige la démission de la Cour Constitutionnelle

2014-10-19, Numéro 343

Les 12 partis de l’opposition comorienne ont exigé la démission des membres de la Cour Constitutionnelle. Ils dénoncent « le clientélisme électoral, le népotisme et la posture indigne et dangereuse pour la démocratie » de la haute juridiction qui a autorisé, dans un arrêt du 20 septembre, certains citoyens frappé d’inéligibilité à se porter candidats. Ils estiment qu’en invalidant la loi électorale, elle fait la promotion de la corruption, du népotisme et du clientélisme électoral. Ils exigent pour la sérénité des prochaines élections, «la démission des membres de la Cour Constitutionnelle».

Global : 113 ans de Nobel, et 15 Africains primés

2014-10-19, Numéro 343

Depuis sa création en 1901, le prix Nobel n'a été décerné à ce jour qu'à quinze personnalités africaines dont quatre femmes. Et souvent pour leur engagement en faveur de la paix dans leur pays ou dans le monde. Qui sont ces lauréats africains primés depuis les 113 années d'existence du Nobel…

Mozambique : L'opposition crie à la fraude

2014-10-19, Numéro 343

Alors que les résultats des élections présidentielles et législatives au Mozambique ne sont encore même pas annoncés, l’opposition crie à la fraude. La Renamo, ex-guérilla et principal parti d’opposition qui conserve encore des troupes armées, a en effet annoncé qu’elle rejetait par avance les résultats de la présidentielle et des législatives tenues mercredi 15 octobre., que le Frelimo semblait en passe de remporter largement avec plus de 60% des suffrages.

Nigeria : La Banque centrale poursuivie en justice

2014-10-19, Numéro 343

L’Ong Serap (Socio-economic Rights and Accountability Project) a trainé la Banque centrale du Nigeria (Cbn) devant la justice en raison de son incapacité à divulguer l’identité des personnes impliquées dans le présumé blanchiment d’argent effectué par la banque pour financer les activités de Boko Haram.

Ouganda : Museveni remet en cause la CPI

2014-10-19, Numéro 343

Le président ougandais Yoseri Museveni a déclaré qu'il allait demander à ses pairs de l'Union africaine de réexaminer leur adhésion au statut de Rome, fondateur de la Cour pénale internationale. Il a déclaré que les détenteurs d'un agenda hégémonique abusent de la Cpi. L'assemblée des chefs d'Etat de l'Union africaine a décidé qu'aucun président africain en exercice ne devrait être jugé par cette juridiction.

Zimbabwe : L'épouse du Président Mugabe menace la vice-présidente

2014-10-19, Numéro 343

Grace Mugabe, épouse de plus en plus influente du président du Zimbabwe, a menacé d'exclure du parti au pouvoir la vice-présidente du pays, dévoilant au grand jour une guerre de succession qui s'annonce acharnée. "J'ai dit au président que s'il ne renvoyait pas cette chef de faction, nous le ferions nous-mêmes", a déclaré Grace Mugabe, en référence à la vice-présidente Joyce Mujuru, jusqu'ici présentée comme l'héritière probable du président Robert Mugabe. En coulisses, des factions rivales anticipent un décès du vieux chef, âgé de 90 ans et au pouvoir depuis 1980. Deux clans s'opposent depuis plusieurs années, le clan de la vice-présidente Joyce Mujuru et celui du ministre de la Justice Emmerson Mnangagwa. La récente entrée fracassante sur la scène politique de Grace Mugabe, sa montée en puissance au sein du parti au pouvoir, la Zanu-Pf, et ses attaques féroces contre Joyce Mujuru laissent toutefois à penser que les chances de cette dernières sont compromises.

Algérie : Abdelmalek Sellal est-il en train de remplacer le président ? ...

2014-10-05, Numéro 341

Voilà désormais plusieurs semaines que le président algérien Abdelaziz Bouteflika ne s’est plus exprimé. Une absence remarquée qui tranche avec l’omniprésence de son Premier ministre Abdelmalek Sellal. Si le président ne fait plus de voyages officiels depuis des années et que c’est le chef du gouvernement qui s’en charge, ces dernières semaines la présence continue de Sellal alimente les interrogations et les rumeurs. Pourquoi Bouteflika a disparu de la vie publique, où est-il et reviendra-t-il bientôt ? Autant de questions qui se posent alors que l’hypothèse d’une vacance du pouvoir se fait de plus en plus insistante.

Bénin : Yayi bloque le fonctionnement du Parlement

2014-10-05, Numéro 341

A l’Assemblée nationale du Bénin, il n’y a plus de ressources suffisantes pour un bon fonctionnement du pouvoir législatif. C’est le président du bureau de l’Assemblée même qui a lancé le cri de détresse lundi 29 septembre. « Nous sommes à 48% des crédits inscrits pour l’année 2014. Ce n’est pas admissible. Il revient au gouvernement d’en tenir compte. Tout naturellement, nous avons la pression de nos collègues qui ne comprennent pas, dans le cadre de l’exécution d’un budget, que le gouvernement n’envoie, à fin septembre 2014 que 48% alors que les travaux se sont poursuivis régulièrement et normalement ». Un acte très grave du gouvernement qui bloque le fonctionnement de cette Institution de contre-pouvoir.

Bénin : Yayi veut tout interdire au Bénin

2014-10-05, Numéro 341

Les plaies infligées à la démocratie béninoise par le régime en place deviennent de plus en plus béantes et nombreuses. Depuis quelque temps, le régime surveille tous les mouvements de potentiels candidats à la présidentielle. Il intervient gaillardement pour interdire des meetings

Burkina Faso : 4 octobre 1984, le discours historique de Sankara à l'Onu

2014-10-05, Numéro 341

Sankara visionnaire ? En se présentant, le 4 octobre 1984, à la tribune des Nations unies, le jeune capitaine burkinabè était loin d'imaginer que, 30 ans plus tard, la plupart des thèmes de son discours resteraient d'actualité. Y compris son implacable réquisitoire contre les grandes puissances, qui électrise encore la jeunesse africaine. Retour sur son discours onusien qui marquait l'acte fondateur du mythe Sankara dans le monde…

Egypte : Verdict ajourné au 29 novembre pour l'ex-président Moubarak

2014-10-05, Numéro 341

Le tribunal qui rejuge l'ex-président égyptien Hosni Moubarak pour complicité dans le meurtre de centaines de manifestants durant la révolte populaire qui l'a chassé du pouvoir début 2011 a reporté son verdict au 29 novembre. Le même tribunal doit également trancher dans le cadre d'une affaire de corruption, concernant le président déchu et ses deux fils Alaa et Gamal. M. Moubarak a déjà écopé en mai de trois ans de prison dans une autre affaire de corruption.

Gambie : Yaya Jammeh bientôt roi

2014-10-05, Numéro 341

Yaya Jammeh est insatiable. Intronisé «Babili Mansa» qui signifie en Manding, le roi qui défie les rivières, le chef de l’Etat gambien va aller plus loin. Il va renforcer ses pouvoirs pour tout simplement devenir roi de son pays à partir du 1er mai 2015. C’est l’opposant Cheikh Sidia Bayo qui a confirmé l’information. Selon lui, le président, Yaya Jammeh, projette de faire passer son pays, le 25 mai 2015, de république en royaume».

Madagascar : Le passeport de Ravalomanana toujours non renouvelé

2014-10-05, Numéro 341

Le retour de l’ancien chef d’Etat Marc Ravalomanana au pays reste encore incertain en dépit des différentes négociations et démarches entamées par la Sadc. Après cinq années d’exil, la validité du passeport de Marc Ravalomanana est expirée. Son passeport n’est toujours pas renouvelé. Pour quelles raisons ? Deux versions sont entendues. De source concordante, le passeport de Marc Ravalomanana est périmé, et ne peut être renouvelé dans la mesure où Marc Ravalomanana a un dossier pendant auprès du tribunal sud-africain suite à la requête déposée par l’AV7. Ce document est encore gardé sous le coude par les autorités locales.

Mauritanie : Comment Aziz peut «sauver» son deuxième mandat

2014-10-05, Numéro 341

La crise politique en Mauritanie persiste. Ses conséquences incalculables sur l’activité économique sont visibles à l’œil nu. Pouvoir et opposition se regardent en chiens de faïence alors que les populations s’attendent à un dégel de la situation en ce début de second mandat du président Aziz.

Niger : La session parlementaire s’ouvre sans Hama Amadou

2014-10-05, Numéro 341

L’ouverture de la session parlementaire ordinaire a eu lieu ce mercredi 1er octobre. Elle était très attendue sur fond de tension depuis que Hama Amadou, le président de l’Assemblée nationale, s’est exilé en France, niant les soupçons qui pèsent contre lui dans l’affaire de «supposition d’enfants». Une tension qui s’est accrue avec le mandat d’arrêt national lancé contre lui par la justice nigérienne. En ouvrant la session, le quatrième vice-président de l’Assemblée nationale a déclaré que les membres du bureau de l’institution avaient mis le président Hama Amadou à la disposition de la justice. Seule voie, selon lui, qui pourrait laver Hama Amadou de tout soupçon et permettre ainsi d’élucider ce dossier gênant. Ben Omar Mohamed a ajouté que l’Assemblée nationale ne sera pas un sanctuaire de l’impunité.

Nigéria : Une centaine de soldats jugés pour mutinerie

2014-10-05, Numéro 341

Une centaine de soldats nigérians engagés dans des opérations contre le groupe islamiste armé Boko Haram ont comparu jeudi 2 octobre à Abuja devant un tribunal militaire pour mutinerie. Ce procès intervient après la condamnation à mort en septembre de douze soldats pour avoir tiré sur leur supérieur à Maiduguri. Seize officiers figurent parmi les accusés. Ils devraient être formellement mis en examen le 15 octobre lors d'une prochaine séance du tribunal.

RD Congo : Le président Kabila s’obstine à inverser le calendrier électoral

2014-10-05, Numéro 341

Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a annoncé que les élections dans son pays se tiendraient «conformément au calendrier prévu» par Commission électorale nationale indépendante (Céni), lequel est contesté aussi bien par l’opposition que par la communauté internationale. Aucune élection ne s’est tenue en Rdc depuis la présidentielle et les législatives de 2011. Pour achever le cycle électoral avant la prochaine présidentielle prévue pour 2016, les autorités ont inversé le calendrier en annonçant la tenue de scrutins locaux pour 2015, avant les élections provinciales et les sénatoriales. L'Union européenne a appelé le 23 septembre les autorités à «dialoguer» avec l'opposition pour l'organisation des prochaines élections, pour éviter une «impasse».

Rwanda : Prison à vie pour un ex-membre de la garde de Paul Kagamé

2014-10-05, Numéro 341

Le lieutenant rwandais Joël Mutabazi, ex-membre de la garde présidentielle, a été condamné vendredi 3 octobre à la prison à vie pour "terrorisme" et "complot" contre le président Paul Kagamé par une cour martiale à Kigali. Rejetant à l'ouverture de son procès, les charges retenues contre lui, il a refusé de s'exprimer durant le procès, se contentant de qualifier la procédure d'illégale et affirmant avoir été "kidnappé" en Ouganda où, arrivé en 2011, il avait le statut de réfugié et bénéficiait à ce titre de la protection de l'Onu. Kampala l'avait ensuite

Burkina Faso : Blaise Compaoré invité à renoncer au pouvoir en 2015

2014-09-21, Numéro 339

Le Burkina Faso traverse une crise politique causée par une possible révision constitutionnelle pour permettre au président Blaise Compaoré de se représenter en 2015. Chargé d'apaiser la situation, le groupe de facilitateurs politiques dirigé par l’ancien chef d’Etat Jean Baptiste Ouédraogo recommande au chef de l'état de quitter le pouvoir à l'issue de son mandat. La médiation propose des solutions pour éviter que le Burkina Faso ne s’enfonce un peu plus dans la crise politique. Elle suggère l’adoption d’un mécanisme pour permettre au président Blaise Compaoré de sortir par la grande porte.

Burkina Faso : Un putsch constitutionnel est en marche

2014-09-21, Numéro 339

On le craignait, on le supputait, dans tout le pays. C’est désormais quasi inéluctable. Blaise Compaoré, arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 1987, se présenterait bien à l’élection présidentielle de 2015 malgré la limitation constitutionnelle qui l’en empêche. Le 13 septembre, coup de tonnerre dans le ciel politique burkinabé déjà bien assombri par les marches de protestation contre le pouvoir ou la bataille de succession autour de l'actuel président : "81 députés du CDP [parti au pouvoir] et de ses alliés demandent officiellement au président Blaise Compaoré d’user de ses prérogatives constitutionnelles pour convoquer un référendum afin de réviser la Loi fondamentale, dans la perspective de lui permettre une autre candidature".

Côte d’Ivoire : Konan Bédié apporte son soutien à Alassane Ouattara

2014-09-21, Numéro 339

C'est officiel : Henri Konan Bédié, le président du Pdci - l'ancien parti unique - a annoncé le mercredi 17 septembre son soutien à la candidature d'Alassane Ouattara pour la présidentielle de 2015 au nom du Rhdp, une alliance du Pdci et du Rdr qui avait permis la victoire d'Alassane Ouattara lors du second tour de la présidentielle de 2010. Cette annonce permet à Alassane Ouattara de faire un pas de plus vers l'assurance d'un deuxième mandat.

Guinée-Bissau : Le général Biague Nantam prend la tête de l’armée

2014-09-21, Numéro 339

Le président bissau-guinéen a nommé, le mercredi 17 septembre, un nouveau chef de l'armée après le limogeage du général Antonio Indjai, meneur du coup d'Etat d'avril 2012 et recherché par les Etats-Unis pour trafic de drogue. Il s'agit du général Biague Nantam. Agé d'une soixantaine d'années, vétéran de la guerre d'indépendance, il était jusqu'ici en service à la présidence de la République. Le choix du général Biague Nantam n’a pas été facile selon l’entourage du président José Mário Vaz, les militaires ayant toujours joué un rôle important dans l’appareil de l’Etat.

Niger : Polémique autour de l’avion présidentiel

2014-09-21, Numéro 339

La polémique enfle autour de l’achat du nouvel avion présidentiel au Niger. En effet, des députés de l’opposition politique nigérienne ont annoncé avoir déposé une plainte contre X pour vol et détournement de deniers publics, dans le cadre de l’acquisition de ce nouvel avion. Ils estiment qu’il s’agit d’un avion d’occasion surfacturé à hauteur de 20 milliards de francs Cfa. Faut-il voir un lien entre le trafic de bébés qui aura poussé l’ancien compagnon de Mahamadou Issoufou à prendre la poudre d’escampette pour échapper à la Justice de son pays, et l’achat du jet présidentiel ? En tout cas, on a de bonnes raisons de le penser car en politique, tous les coups sont permis. En somme, une sorte de réponse du berger à la bergère.

Nigéria : Goodluck Jonathan, candidat à la présidentielle de 2015

2014-09-21, Numéro 339

Les dirigeants du parti au pouvoir ont fait savoir jeudi 18 septembre que le président Goodluck Jonathan serait son unique candidat à l’élection présidentielle qui aura lieu au Nigéria en 2015. Cette décision vient à l'issue d'une réunion du Conseil exécutif national du Pdp, déclarant que le président Jonathan avait été adopté à l'unanimité pour poursuivre son «programme de transformation» du pays.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/