Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Environnement

RSS Feed

Guinée : Conakry dévastée par des pluies diluviennes

2015-08-03, Numéro 377

Conakry est frappée depuis le 24 juillet par des pluies torrentielles qui ont provoqué la mort d'au moins quatre personnes. Les populations se plaignent du manque de réaction des autorités, et la saison des pluies n'est pas terminée. Au secteur Tombo 1 dans la presqu’île de Kaloum, souvent inondée, les concessions ont été totalement envahies par les eaux. Partout, les populations profitaient de l’accalmie pour sécher leur linge, mais aussi réitérer leurs cris de détresse. Ironie du sort, Tombo abrite justement la direction nationale de la protection civile, dont l’action est jugée insuffisante par les populations.

Guinée Bissau : Le Sud envahi par des criquets

2015-08-03, Numéro 377

Des criquets ont attaqué les cultures dans le sud de la Guinée Bissau notamment dans la région de Tombali, dans les zones de Cacine et Bedanda, a-t-on appris jeudi 30 juillet auprès d’agriculteurs de ces zones. Selon un agriculteur habitant du village de Bedanda, les criquets pèlerins attaquent et dévorent toutes les cultures. Il a ajouté que le Service de protection des végétaux est déjà au courant de la situation mais n’a jusqu’à ce jour pas pris de décision. Le ministre de l’Agriculture, Joao Anibal Pereira, a lui-même visité la zone touchée par le fléau, le 15 juillet dernier.

Kenya : Construction du plus grand parc éolien d'Afrique

2015-08-03, Numéro 377

C'est dans un corridor de vents puissants que s'est installé le titanesque projet d'énergie éolienne du lac Turkana, à 550 kilomètres au nord de Nairobi. Cette ferme d'éoliennes, dont la construction a commencé au début du mois de juillet, couvre 40 000 hectares de collines rocheuses, soit près de la moitié du Turkana Corridor Wind. Les courants d'air rapides venus de l'océan Indien y soufflent toute l'année. Le financement du projet, de près de 690 millions de dollars, est organisé par la Banque africaine de développement. Le parc devrait fournir 90 MW dès septembre 2016, pour atteindre 310 MW, son maximum, à l'été 2017.

Zimbabwe : Une loi «Cecil» proposée par un sénateur américain

2015-08-03, Numéro 377

A la suite de la vague d’émotion internationale suscitée par la mort du lion Cecil au Zimbabwe, un sénateur américain a présenté le vendredi 31 juillet, une loi visant à empêcher la chasse aux trophées animaliers. La proposition qui tient sur deux pages, intitulée Conserving Ecosystems by Ceasing the Importation of Large (Cecil) animal trophies Act, a été présentée quelques jours après l’annonce de la mort du lion Cecil. Le sénateur démocrate Robert Menéndez a fait cette proposition de loi pour notamment élargir les restrictions à l’importation et l’exportation imposées par la loi de 1973 sur les espèces en danger pour y ajouter les animaux proposés à la liste des espèces menacées.

Cameroun : Des maisons détruites à Yaoundé

2015-07-22, Numéro 376

Une cinquantaine de maisons viennent d’être détruites au bulldozer à Mvog-Ada, un quartier populeux de la capitale camerounaise, Yaoundé, dans le cadre d’une opération d’assainissement décrétée par la Communauté urbaine. L’opération, qui ambitionne de dégager les zones marécageuses et inondables en cette saison des pluies, a déjà fait une centaine de sans-abris. Selon les services techniques de la Communauté urbaine de Yaoundé, les déguerpis ont reçu depuis de longs mois des préavis de casse et n’ont pas cru devoir quitter les lieux que des engins devraient revenir nettoyer.

Comores : Zéro sac plastique à partir de 2016 dans la capitale

2015-07-22, Numéro 376

L'usage des sacs et autres emballages en plastique sera interdit à partir du 1er janvier 2016 à Moroni, capitale du petit archipel des Comores, où le ramassage des ordures et la pollution par des déchets sauvages est un grand problème. Les sachets en plastiques sont devenus un élément du paysage de la capitale comorienne et des environs, et il n'est pas rare de voir des chèvres en divagation mastiquer du sachet plastique.

Ethiopie : Un développement à la pointe des énergies renouvelables

2015-07-06, Numéro 374

L'Ethiopie n'a ni gaz ni pétrole, mais elle est quand même à la pointe en Afrique sur les questions d'énergie : le pays mise sur les énergies renouvelables pour son développement. Sur des collines rocailleuses, à plus de 2 000 m d'altitude sur les hauts plateaux éthiopiens, se trouve le plus puissant parc éolien d'Afrique subsaharienne, Adama II, à une centaine de kilomètres au sud-est d'Addis Abeba. Le vent y souffle fort, offrant des conditions idéales pour la production d'énergie éolienne. Sa capacité de 153 mégawatts (MW) fait d'Adama II la plus grande ferme éolienne d'Afrique subsaharienne.

Mauritanie : Menace de catastrophes naturelles

2015-07-06, Numéro 374

Une étude menée il y a quelque temps par la Banque mondiale et portant sur des informations d’ordre climatologiques, vient de démontrer que la remontée du niveau des mers d’un seul mètre aura des répercussions dramatiques sur une bonne partie du monde car il transformera plus de 56 millions d’individus vivant dans 84 pays en réfugiés. L’étude souligne que plus de 10 pays seront frappés de "tsunami" dans le futur, en l’occurrence les Emirats Arabes Unis, l’Irak, l’Egypte, la Tunisie, la Mauritanie, le Surinam, la Guinée et la Guinée Equatoriale, ainsi que les Iles Bahamas et le Viêt-Nam. D’après les estimations, environ 11 % des habitants de ces pays deviendront des réfugiés et des Sdf, tout simplement sous l’effet de l’élévation d’un mètre du niveau des mers.

Afrique : La Tanzanie et le Mozambique épinglés

2015-06-22, Numéro 372

Des chercheurs américains ont découvert que près de 70 % des stocks d’ivoire de contrebande saisis provenaient de deux régions d’Afrique : le sud-est de la Tanzanie et le nord du Mozambique. L’annonce a été faite par des chercheurs de l’université de Washington et des chercheurs d’Interpol qui ont publié une nouvelle étude dans la revue Science. Elle est basée sur des prélèvements Adn qui ont permis d’établir une nouvelle cartographie de la provenance de l’ivoire de contrebande.

Gambie : Interdiction de l’utilisation de sacs en plastique

2015-06-22, Numéro 372

L’utilisation et l’importation de sacs en plastique en Gambie seront effective à partir du 1er juillet prochain.
 Selon un communiqué de l’Agence nationale de l’environnement, cette décision du gouvernement est sans compromis et irréversible et son application intégrale sera effective à la date annoncée. Les Gambiens s’interrogent sur les produits de substitution si l’on sait que les sacs en plastiques sont principalement utilisés dans presque toutes les entreprises et les activités domestiques dans le pays.

Nigeria : Une épidémie décime la production de tomates

2015-06-22, Numéro 372

La filière tomate est actuellement en proie à une épidémie qui ravage les principaux bassins de production du fruit. Ainsi, souligne Fresh Plaza, la production de la vallée de Kadawa est particulièrement affectée. Cette région est d’une importance vitale pour la Dangote's Dansa Tomato Company, la plus grosse usine africaine de transformation de la tomate, puisqu’elle est le réservoir destiné à assurer son approvisionnement. Les producteurs eux continuent d’additionner leurs pertes tout en attendant une réaction de la part des dirigeants, alors que les prix de la tomate enregistrent une hausse vertigineuse dans le pays.

Bénin : Des inquiétudes sur les élections du 28 prochain

2015-06-08, Numéro 370

Les élections municipales, communales et locales se tiendront le 28 juin 2015. Suite au report proposé par les partis politiques, report entériné par la Cour constitutionnelle et le Conseil des ministres, c’est à cette date que les Béninois renouvèleront les membres de leurs conseils communaux, municipaux et locaux. Seulement, beaucoup craignent que l’organisation de ces scrutins soit perturbée. Les dégâts de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Cotonou et les villes environnantes mardi 2 juin donnent en effet des inquiétudes à certains citoyens. Ils redoutent une averse le 28 juin prochain ; ce qui aurait pour effet, la démobilisation des potentiels électeurs.

Ghana : Près d’une centaine de morts dans une explosion à Accra

2015-06-08, Numéro 370

Plus de 90 personnes ont été tuées dans l'explosion, jeudi 4 juin, d'une station essence dans la capitale ghanéenne. Selon la presse locale, une centaine de corps aurait été retrouvée. Selon l'agence de presse Reuters, citant un porte-parole des pompiers, de nombreuses victimes avaient afflué à la station essence pour se réfugier des inondations résultant d’une forte pluie.

Madagascar : Les criquets menacent

2015-03-29, Numéro 362

La grande campagne de lutte contre les criquets à Madagascar pourrait s’arrêter faute de financements. Les opérations de traitement des essaims doivent continuer jusqu’au mois d’août mais il manque 6 millions de dollars pour poursuivre le travail. L’invasion touchait les deux tiers du pays en 2012, ce qui avait conduit les autorités et l’organisation des Nations unies pour l’agriculture à lancer une vaste opération de lutte contre les criquets. Aujourd’hui l’invasion est stoppée mais si le programme s’arrête elle risque de reprendre et c’est tout le pays qui serait menacé.

Angola : Les zones rurales électrifiées grâce au solaire d’ici 2025

2015-03-01, Numéro 358

«D’ici 2025, de nombreuses zones rurales du pays auront accès à l’électricité grâce à l’énergie solaire». C’est que qu’a affirmé le ministre angolais de l’Energie et des Eaux lors de l’ouverture de l’atelier d’Energie solaire photovoltaïque pour l’électrification rurale qui s’est déroulée du 23 au 27 février à Luanda. Le ministère de l’Energie et des eaux œuvre pour une meilleure exploitation des ressources solaires dont jouit le pays à travers des programmes tels que Village solaire. Une formation est également organisée afin de conférer aux techniciens les capacités nécessaires à la mise en place de tels programmes. Elle permettra, selon le ministère, d’étendre le système d’approvisionnements en énergie aux zones rurales, surtout celles qui ne sont pas raccordées au réseau électrique national.

Afrique du Sud : Des cornes de rhinocéros en vente libre ?

2015-02-15, Numéro 356

L'Afrique du Sud envisage de légaliser le commerce de la corne de rhinocéros. Le pays étudie plusieurs options pour tenter de stopper le massacre de ses pachydermes. Ces dernières années, le braconnage a explosé alors que plus de 21 tonnes de cornes de rhinocéros sont actuellement stockées dans le pays. Leur vente pourrait rapporter plus d'un milliard 200 000 dollars. Un comité d'expert composé de 21 personnes doit peser le pour et le contre de la légalisation de ce commerce. Un rapport sera remis au ministère de l'environnement avant la fin de l'année.

Kenya : La lente agonie des cinq derniers rhinocéros blancs !

2015-02-15, Numéro 356

Les dés sont déjà jetés. C’est la fin des rhinocéros blancs du Kenya. Il n’en reste plus que cinq, qui ont du mal à procréer. Ils se trouvent dans le zoo tchèque du Dvur Kralove. Cette fois-ci, même la science n’y peut rien. Leur extinction est inévitable ! Les scientifiques sont formels ! Il est trop tard. Beaucoup trop tard, car ils ont été victimes de conflits dans leur zone, dans le nord du pays, qui ne les a pas épargnés. Désormais, le seul espoir des scientifiques et défenseurs de l’environnement est que grâce aux progrès de la science, qu’il soit possible de les ressusciter artificiellement : concevoir, par fécondation in vitro, des "bébés rhinocéros éprouvettes" qui seraient implantés dans une mère-porteuse d’une autre sous-espèce.

Mozambique : Le bilan des inondations s'élève à 158 morts

2015-02-15, Numéro 356

Un total de 158 personnes ont été tuées par les tempêtes et les inondations qui ont frappé cette année le centre et le nord du Mozambique. Quelques 177 000 personnes ont été affectées, 654 écoles, sept centres médicaux et une centaine de sites commémoratifs ont été détruits, a indiqué le porte-parole officiel du gouvernement et ministre adjoint de la Santé. L'éruption du choléra dans certaines régions des provinces de Nampula, de Niassa et de Tete a coûté la vie à 19 personnes, alors que 1 671 cas ont été confirmés.

Namibie : La capitale appelle ses habitants à économiser l'eau

2015-02-15, Numéro 356

La municipalité de Windhoek, capitale de la Namibie, a demandé à ses habitants de faire attention à leur consommation d'eau, car le pays connaît une sécheresse sévère. Dans un communiqué publié mercredi 11 février, la municipalité a informé les habitants que l'eau était très limitée en ce moment. Windhoek a encouragé ses habitants à ne pas arroser leurs jardins, à ne pas nettoyer leurs voitures, à ne pas remplir leurs piscines et à réduire leur consommation d'eau d'au moins 10%.

Cap-Vert : Le volcan Pico do Fogo continue de cracher des cendres

2015-01-18, Numéro 352

Il n'y a plus de coulées du volcan Pico do Fogo au Cap-Vert, en éruption depuis le 23 novembre, mais des projections de gaz et cendres continuaient d'être enregistrées, ont indiqué des témoins et un expert de cet archipel lusophone. Dès les premières heures de l'éruption de Pico do Fogo, haut de près de 2 900 mètres et situé sur l'île de Fogo (sud), près d'un millier de personnes ont été évacuées de la zone de Cha das Caldeiras, au pied du volcan, dont la lave a détruit deux villages riverains, Portela et Bangaeira, et causé de nombreux dégâts matériels.

Ghana : L’harmattan réduira la récolte de cacao pour la campagne en cours d’environ 9%

2015-01-18, Numéro 352

La récolte de cacao du Ghana sera en deçà des prévisions officielles du conseil ghanéen du cacao (Cocobod) en raison de l’harmattan. En effet, ce vent sec provenant du Sahara et soufflant sur les pays d’Afrique occidentale entre les mois de décembre et de janvier, fait souvent perdre aux cacaoyers leurs fleurs. En outre, ces pays sont actuellement confrontés, dans les régions productrices de la fève, à une faible pluviométrie. Ainsi, certaines régions du nord et du centre du Ghana n’ont reçu que 10 à 20% des quantités moyennes de pluies qui les arrosent. Lles nouvelles prévisions tablent sur une baisse d’environ 9% de la récolte par rapport à la campagne passée, et le Ghana devrait se retrouver avec environ 820 000 tonnes de cacao au terme de cette saison.

Afrique : Le massacre des éléphants et la vente d'ivoire en Chine "hors de contrôle"

2015-01-04, Numéro 351

Le massacre des éléphants d'Afrique et le commerce de leur ivoire en Chine sont "hors de contrôle" et pourraient aboutir à l'extinction des pachydermes vivant en liberté d'ici une génération, ont averti des défenseurs de l'environnement. Des quantités de plus en plus importantes d'ivoire sont vendues dans un nombre croissant de boutiques en Chine, dénoncent dans un rapport conjoint les associations Save The Elephants et The Aspinall Foundation, estimant que plus de 100 000 éléphants d'Afrique ont été tués entre 2010 et 2012. Selon le rapport, le nombre de commerces d'ivoire patentés est passé de 31 en 2004 à 145 l'an dernier, tandis que le nombre d'usines de transformation d'ivoire est passé de neuf à 37 au cours de la même période, tandis que la vente illégale d'ivoire dans des commerces sans licence progresse au même rythme.

Afrique du Sud : Le braconnage des rhinocéros atteint un nouveau sommet

2014-11-30, Numéro 349

Le braconnage de rhinocéros en Afrique du Sud a atteint un nouveau record de 1 02gguhhyuyuoà)0 animaux abattus par des braconniers depuis le début de l'année, malgré d'importants moyens déployés par les autorités, selon un chiffre divulgué jeudi 27 novembre par le ministère sud-africain de l'Environnement. La plupart de ces mammifères dont le braconnage s'intensifie d'année en année depuis 2007, ont été tués dans le célèbre parc Kruger, frontalier du Mozambique et où 672 carcasses ont été retrouvées par les rangers. Les cornes braconnées sont actuellement écoulées au marché noir en Asie où les adeptes de médecine traditionnelle et nouveaux riches les consomment en cocktail aux prétendues vertus curatives. La corne de rhinocéros contient de la kératine, la même matière dont sont faits les ongles humains.

Côte d’Ivoire : Une marche de vendeurs de sachets plastiques réprimée par la police

2014-11-30, Numéro 349

Une marche d’industriels et de vendeurs de sachets plastiques a été, violemment, réprimée par la police, mardi 25 novembre, au Plateau, quartier administratif et d’affaires, au centre d’Abidjan, faisant plusieurs interpellations et de quelques blessés dans les rangs des manifestants. Les manifestants qui protestaient contre la suppression des sachets plastiques, environ, quelques centaines de personnes, pour la plupart, de jeunes gens et filles, entendaient occuper la Primature, le temps d'un sit-in pour porter leurs préoccupations devant le Premier ministre Daniel Kablan Duncan. Pour les autorités ivoiriennes, cette mesure comporte un aspect de protection de la santé.

Djibouti : Lancement de trois projets d'envergure contre la soif en 2015

2014-11-30, Numéro 349

Djibouti va démarrer en 2015 trois projets d'envergure dans le cadre de la lutte contre la soif, a annoncé mardi 25 novembre le ministre djiboutien des Affaires étrangères, Mahmoud Ali Youssouf. Le premier projet est la construction de la première usine de dessalement d'eau de mer de Djibouti, d'une capacité de 22 500 m3 par jour. Le second projet consiste à amener de l'eau potable de Shinilé, ville de l'Éthiopie. Et le troisième projet à mettre en œuvre en 2015 comprend la construction de neuf nouveaux forages, d'un débit total de 1,6 millions de m3, la réhabilitation du réseau d'eau potable de la capitale, et la réduction progressive du taux de perte globale d'eau dans le réseau.

Ile Maurice : L'eau est rationnée

2014-11-30, Numéro 349

A l'île Maurice, l'eau est rationnée depuis lundi 24 novembre, en raison d'une baisse inquiétante du niveau des réservoirs même si l'état de sécheresse n'a pas officiellement été déclaré. Selon l'autorité centrale de l'eau (Cwa) de l'île Maurice, la moyenne du taux de remplissage dans les différents réservoirs est de 47,1 % alors que les pluies d'été ne sont pas attendues avant mi-décembre. Selon un communiqué émis par la Cwa, c'est le centre de l'île qui sera le plus affecté par le régime drastique mis en place avec seulement entre 3 et 5 heures de distribution en moyenne par jour, entre 15h et 20h.

Afrique du Sud : Pretoria envisage de faire commerce des cornes

2014-11-17, Numéro 347

"On a tout essayé. Davantage de fusils, de gardes, caméras, systèmes de surveillance, mais les braconniers ont toujours un coup d'avance", explique un membre d'un comité nommé par le gouvernement sud africain pour étudier la possibilité de légaliser la vente des cornes et qui milite pour une mesure choc pour protéger les rhinocéros en Afrique du Sud. Une hérésie, selon de nombreux défenseurs de l'environnement qui soupçonnent le lobby pro-légalisation d'amasser des stocks de cornes en prévision des juteux bénéfices à retirer le jour où la vente sera de nouveau légalisée.

Maurice : La transformation des déchets solides en électricité

2014-11-17, Numéro 347

Le groupe mauricien Green Waste Energy a récemment décidé d'opter pour la méthode de gazéification, afin d'éliminer les déchets solides de l'île sans faire appel à l'incinération à partir de la deuxième moitié de l'année 2017 dans deux prochains centres de traitement. Le projet approuvé par le gouvernement mauricien en septembre 2013 devrait coûter environ 8,75 milliards de roupies. Selon le ministre des Administrations régionales de l'île Maurice, cette décision n'impactera aucunement l'environnement et favorisera dans le même temps la diminution des déchets ménagers. Ainsi l'Etat mauricien pourra économiser quelque 48 milliards de roupies durant les 20 prochaines années à travers ce choix écologique stratégique.

Nigeria : Shell admet une pollution pétrolière

2014-11-17, Numéro 347

Le géant pétrolier anglo-néerlandais Shell a admis que la pollution causée par deux fuites de pétrole en 2008 au Nigeria avait été plus importante que prévu, mais sans donner de nouveaux chiffres. L'enquête initiale avait conclu au déversement de 4 144 barils. Cet aveu fait suite à des informations d'Amnesty International qui dit s'être procuré des documents de justice dans lesquels Shell accepte l'idée d'avoir sous-évalué l'ampleur et l'impact de la pollution dans le delta du Niger. Un procès doit se tenir en mai 2015 devant la Haute Cour de Londres après une action en justice intentée au Royaume-Uni par 15 000 habitants de la communauté de Bodo, au sud du Nigeria, qui réclament des indemnisations à Shell.

Somalie : Le trafic illégal de charbon de bois prospère

2014-10-19, Numéro 343

Le charbon de bois de Somalie fait plus que jamais l’objet d’un commerce illégal, et il profite aux camps les plus divers de ce pays en guerre depuis vingt ans. C’est le constat des enquêteurs de l’Onu, qui viennent de rendre leur rapport. Entre juin 2013 et mai 2014, la Somalie aurait expédié 161 bateaux remplis de sacs de charbon de bois vers les Emirats arabes unis, Oman et le Koweït. Deux fois plus qu’en 2011. Pourtant, les exportations de charbon de bois somalien sont illégales depuis février 2012. Curieusement, depuis que les shebab ont été chassés il y a deux ans du port de Kismayo, cœur du trafic, le volume exporté n’a fait que croître.
 
Car cette activité, au port de Kismayo, serait passée aux mains d’une autre milice, Ras Kamboni, avec la complicité de l’armée kényane, qui maintient l’ordre au nom de l’Union africaine à Kismayo.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/