Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Elections & gouvernance

RSS Feed

Burkina : Les pro-Compaoré interdits aux élections d'octobre prochain

2015-04-12, Numéro 364

Les députés du Burkina Faso ont adopté un nouveau code électoral controversé interdisant aux partisans du président déchu Blaise Compaoré de participer aux scrutins d'octobre, à rebours des scrutins "inclusifs" exigés par la communauté internationale, avec 75 voix pour, 10 contre et 3 abstentions. Le projet de loi, dans sa dernière mouture, rend "inéligibles" les personnes ayant "soutenu un changement inconstitutionnel portant atteinte au principe de l'alternance démocratique". Ce texte fait référence à la tentative de révision de la Constitution fin octobre par Blaise Compaoré afin de se maintenir au pouvoir, et qui avait finalement causé sa chute.

Burundi : Tension et insécurité autour d’un troisième mandat

2015-04-12, Numéro 364

La tension monte au Burundi, poussant une population qui ne se souvient que trop bien de la longue guerre civile (1993-2005) à fuir vers le Rwanda voisin, quelques semaines avant des élections législatives en mai et une élection présidentielle qui doit se tenir en juin. La peur se trouve aussi du côté du pouvoir, comme dans tous les pays où les chefs d’Etat sont tentés de modifier leur Constitution pour se maintenir en poste. Du côté des autorités burundaises, un climat de tension et d’insécurité est entretenu depuis plus de 18 mois afin de dissuader toute velléité de soulèvement populaire.

Guinée : L'opposition interpelle le président après plusieurs agressions

2015-04-12, Numéro 364

L'opposition guinéenne s'insurge contre les agressions dont sont victimes des personnalités politiques depuis plusieurs mois. Après l'assassinat d'un ancien ministre en février, le porte-parole de l'opposition Aboubacar Sylla a été poursuivi par des motards qui ont fait feu sur son véhicule. L'opposition s'est emparée de l'affaire pour dénoncer une insécurité grandissante contre le personnel politique. Elle avait même promis d'apporter les preuves de l'existence d'escadrons de la mort avant d'y renoncer, affirmant vouloir protéger ses sources. Le gouvernement reste serein face à la polémique et rappelle que la lutte contre l'impunité est justement l'un de ses combats.

Guinée : L'opposition réclame les élections communales avant la présidentielle

2015-04-12, Numéro 364

Les partis de l'opposition guinéenne ont annoncé mercredi 8 avril l'organisation des manifestations à Conakry, les 13 et 16 avril, pour réclamer la tenue d'élections communales avant l'élection présidentielle prévue le 11 octobre 2015. Selon leur porte-parole, les responsables de l'opposition sont déterminés à se battre pour arrêter le processus électoral en cours et qui fonctionne sur la base d'un chronogramme de la "discorde". Pour ce faire, ils ont décidé, entre autres, de boycotter tous les travaux de l'Assemblée nationale en retirant ses députés et de ne plus reconnaître la Commission électorale nationale indépendante.

Madagascar : La possible candidature Mme Ravalomanana inquiète ses adversaires

2015-04-12, Numéro 364

La date de dépôt de candidature pour les prochaines élections communales et municipales a démarré le 8 avril mais personne n’a encore déposé des dossiers pour de nombreuses raisons. Les états major politiques affûtent leurs armes et s’observent. Chacun veut connaître les futurs adversaires avant de fixer définitivement la liste. Dans le camp de l’ancien président Ravalomanana le nom de son épouse circule pour figurer à la tête de liste du Tim (son parti) dans la capitale. Ce qui est probable dans la mesure où elle a été déjà candidate aux dernières présidentielles mais écartée par la Haute cour constitutionnelle.

Madagascar : Marc Ravalomanana de retour sur la scène politique

2015-04-12, Numéro 364

L'ancien président de Madagascar, Marc Ravalomanana, fait son grand retour sur la scène politique. Pour la première fois depuis son arrestation en octobre 2014, l'ancien chef d'État a pris la parole devant la presse. Il a engagé son parti, le Tim (Tiako I Madagasikara), pour les prochaines élections municipales annoncées le 31 juillet prochain. Cependant son retour est discuté, car Marc Ravalomanana est toujours sensé être assigné à résidence. Il est aussi condamné aux travaux forcés à perpétuité pour la mort de manifestants abattus.

Niger : L’opposition menace de boycotter les élections

2015-04-12, Numéro 364

L'opposition nigérienne a récemment annoncé qu’elle n’irait pas aux élections prévues dans un an si le régime continue sa politique de «concassage». Le groupe d'opposition l'Ardr déplore la manipulation du gouvernement d'Issoufou. Le gouvernement tenterait également de remplacer tous les représentants de l'opposition par des dissidents à la solde du régime au sein des différentes structures chargées de superviser les élections : le Conseil national du fichier électoral biométrique, le Conseil national de dialogue politique, la Commission électorale nationale indépendante. Une lettre de protestation a d'ailleurs été officiellement adressée au Premier ministre Brigi Raffini en ce sens.

Nigéria : Les Nigérians de retour aux urnes pour élire les puissants gouverneurs

2015-04-12, Numéro 364

Le samedi 11 avril était de nouveau un jour de vote pour les Nigérians. Deux semaines après le succès de son candidat à l’élection présidentielle, le parti Apc espère consolider sa victoire au niveau local à l’occasion des gouvernatoriales. Un scrutin important pour le Nigeria. Les gouverneurs des 36 Etats jouissent de pouvoirs étendus dans le pays le plus peuplé du continent. Au Nigeria, les gouverneurs sont puissants. Ils tiennent les cordons de la bourse et jouissent de pouvoirs étendus dans une vaste palette de secteurs : transport, logement, éducation, santé, presque tous les domaines finalement à part les pouvoirs régaliens.

Ouganda : Plusieurs suspects arrêtés après l’assassinat de la procureure

2015-04-12, Numéro 364

Dix jours après l’assassinat de la procureure Joan Kagezi en Ouganda, l’enquête avance. En effet, plusieurs suspects ont été arrêtés le jeudi 9 avril. Parmi les suspects figurent un ancien détenu de la prison américaine de Guantanamo. Selon le porte-parole du département d’Etat, Marie Harf, «des membres du gouvernement américain ont apporté leur soutien à une opération de l’Ouganda qui a permis d’appréhender plusieurs individus soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat de la procureure».

Rwanda : Paul Kagamé fait cap sur 2017

2015-04-12, Numéro 364

La campagne pour sa réélection a déjà commencé. Et le chef de l'État rwandais, Paul Kagamé, n'entend pas recevoir de leçons de l'étranger quant à une éventuelle révision de la Constitution. Pour lui, les choses sont claires : "2017, c'est l'affaire du peuple." Entretien.

Sénégal : Débat sur la réduction ou non du mandat du président Sall

2015-04-12, Numéro 364

Le Collège Exécutif National (CEN) de la Convergence des Cadres Républicains (CCR) s’est réuni le 09 avril 2015 à la permanence de BBY (Benno Bokk Yaakaar), en marge d’une rencontre avec des plénipotentiaires de la Coordination des Cadres de And Jëf PADS Authentique. Appréciant la situation politique nationale, le CEN invite les militants et sympathisants de l’APR, à mobiliser leur esprit créatif et leur intelligence critique pour accompagner le Président de la République et son Gouvernement dans leurs efforts quotidiens, en vue de satisfaire la demande sociale et de poser les bases de l’émergence. Dès lors, le CEN estime qu’il est inopportun d’engager déjà le pays dans une longue précampagne électorale qui serait néfaste pour l’économie et le climat social. Aussi le CEN se réserve le moment de la campagne pour le référendum, prévue en 2016, afin de développer ses arguments en faveur de la réduction du mandat de sept (7) à cinq (5) ans, conformément aux engagements maintes fois proclamés par le Président de la République. A ce propos, le CEN dans un communiqué parvenu à Pressafrik.com rappelle que, dans une société de tradition orale comme la nôtre, la parole donnée demeure une parole d’honneur qui a une valeur sacrée.

Soudan : L'UE juge non "crédibles" les prochaines élections

2015-04-12, Numéro 364

L'Union européenne a annoncé jeudi 9 avril qu'elle ne soutenait pas la tenue la semaine prochaine d'élections au Soudan, estimant qu'elles "ne peuvent donner un résultat crédible et légitime dans tout le pays". L’Ue a regrette "l'échec à entamer un véritable dialogue national" promis par le régime en janvier 2014 pour tenter de régler les crises multiples qui secouent le Soudan, appauvri et ravagé par les conflits, notamment celui au Darfour qui a fait 300.000 morts depuis 2003, selon l'Onu.

Sénégal : Le tribunal se déclare incompétent pour juger l’ancien premier ministre

2015-04-12, Numéro 364

Hissène Habré devra chercher d'autres voies et moyens pour mieux se pourvoir contre l'ancienne ministre de la Justice, devenue par la suite Premier ministre, Aminata Touré. Le tribunal correctionnel de Dakar s'est déclaré le jeudi 9 avril, incompétent pour juger l'actuelle “Envoyée spéciale” du président de la République, Macky Sall. Mimi Touré était poursuivie, via ses avocats, par l'ex-président tchadien, Hissène Habré, en attente d'être jugé pour crime contre l'humanité par la Cour d'assises des chambres africaines extraordinaires créées au sein des juridictions sénégalaises. Hissène Habré lui reproche d'avoir mis en place les chambres africaines devant le juger en se basant sur un faux document qu'elle a produit.

Zimbabwe : L'ancienne vice-présidente conteste son exclusion du parti au pouvoir

2015-04-12, Numéro 364

En guerre ouverte avec le président Robert Mugabe, Mme Mujuru, 59 ans, avait perdu sa vice-présidence en décembre. Elle a été exclue de la Zanu-PF, le parti dominant depuis l'indépendance, accusée entre autres d'avoir comploté contre le vieux dirigeant. "Je fais partie de ceux qui ne peuvent être exclus de la Zanu-PF originelle et authentique", a-t-elle déclaré dans un communiqué, sa première réaction officielle depuis son exclusion. La décision est le fruit d'une "campagne dénuée de substance, malveillante et haineuse", a poursuivi Mme Mujuru. Grace Mugabe avait, entre autres amabilités, affirmé que Mme Mujuru était incompétente et que son mari faisait l'essentiel de son travail.

Burundi : Bras de fer entre les frondeurs et le parti présidentiel

2015-03-29, Numéro 362

Depuis trois jours, un groupe de cadres supérieurs du parti au pouvoir s'opposent publiquement à un troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, aux affaires depuis 2005. Et face à un mouvement qui commence à s'étendre, le parti au pouvoir vient d’annoncer ses premières sanctions. Le bras-de-fer est d’ores et déjà engagé. Les frondeurs assurent qu’ils recevaient depuis plusieurs jours toutes sortes de menaces. Mais les choses se sont précipitées depuis que le président du parti au pouvoir, Pascal Nyabenda, les a accusés de chercher à déstabiliser le pays.

Madagascar : Comment l’ex-président Marc Ravalomanana tente de revenir

2015-03-29, Numéro 362

En résidence surveillée depuis son retour d’exil en Afrique du Sud, en octobre 2014, Marc Ravalomanana vient de demander à ses partisans d’arrêter les manifestations qu’ils tenaient depuis six ans. Objectif à peine voilé : la reconquête du pouvoir. «Nous allons cesser les manifestations pour que l’on ne nous prenne pas pour un frein à l’apaisement et un facteur de blocage.» Tels sont les premiers mots de Marc Ravalomanana lorsqu’il arrive samedi 21 mars sur la place Magro, à Antananarivo, où l’attend un bon millier de sympathisants. L’ex-président a été autorisé à sortir de sa résidence de Faravohitra, sur les hauteurs d’Antananarivo, où il est confiné, pour demander à ses soutiens de se faire plus discrets.

Mali : Manifestations populaires pour le retour au pays d’Amadou Toumané Touré

2015-03-29, Numéro 362

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées jeudi 26 mars à Bamako pour demander le retour de l’ancien président malien Amadou Toumani Touré, exilé au Sénégal depuis le coup d’Etat contre son camp en 2012. Les partisans de l’ancien dirigeant malien pensent qu’il a notamment un rôle important à jouer dans la reconstruction politique de son pays. Toutefois, les autorités maliennes ne l’entendent pas de cette façon. Officiellement l’ex-dirigeant déchu est menacé d’un procès pour «haute trahison» malgré le fait que pour le moment aucune preuve n’ai été trouvée pour prouver ces accusations. De plus, le gouvernement du pays avait, fin décembre 2013, accusé l’ancien président ATT d’avoir laissé le nord du Mali tomber aux mains des groupes rebelles indépendantistes durant son mandat présidentiel.

Côte d’Ivoire : La réconciliation nationale à la peine

2015-03-29, Numéro 362

La réconciliation nationale est «officiellement» en panne en Côte d’Ivoire. La création la semaine dernière d’un nouvel organe, la Commission nationale pour la réconciliation et l’indemnisation des victimes (Conariv), sonne comme un aveu d’échec. Sa mission : «parachever les travaux de la (précédente) Commission dialogue, vérité et réconciliation». Présidée par Charles Konan Banny, qui pourrait se présenter à la présidentielle de 2015, elle n’a pas produit de résultats probants après deux ans d'exercice (2011-2013). La Fédération internationale des droits de l’homme a qualifié, elle, son bilan d'«extrêmement maigre».

Côte d’Ivoire : Gbagbo va recevoir les dirigeants de son parti

2015-03-29, Numéro 362

La rencontre tant attendue entre le président du Front populaire ivoirien (Fpi), Pascal Affi N'guessan et le fondateur du parti, Laurent Gbagbo se précise. Mais, selon un proche du camp Sangaré, la rencontre serait soumise à certaines conditions. En effet, en réponse à l'audience que l'ancien Premier ministre a sollicitée auprès de lui, Laurent Gbagbo, actuellement détenu à La Haye, aurait exigé la présence de M. Sangaré Abou Drahamane et de Hubert Oulaye. La rencontre, qui serait la première entre les deux hommes depuis la fin de la crise post-éléctorale de novembre 2010-avril 2011, est destinée à mettre un terme à la crise qui secoue le parti

Mali : Soumaïla Cissé désigné chef de l'opposition

2015-03-29, Numéro 362

Le candidat déchu à la dernière présidentielle du Mali, Soumaïla Cissé, a été officiellement désigné par son parti, l’Union pour la République et la Démocratie (Urd), chef de file de l’opposition malienne. Ancien ministre, successivement, des Finances, du Commerce et de l'Equipement avant d'être président de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) de 2004 à 2011, Soumaïla Cissé a été battu en 2013 à la Présidentielle malienne par Ibrahima Boubacar Keïta (Ibk).

Côte d'Ivoire : Retour sur l'affaire Youssoufou Bamba

2015-03-29, Numéro 362

Retour sur le limogeage de l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies, à la suite d'un couac diplomatique entre Abidjan et Rabat. C'est une affaire dont les protagonistes auraient sans doute préféré qu'elle ne s'ébruite pas. Et parce qu'elle a fini par coûter son poste à l'ambassadeur de Côte d'Ivoire auprès des Nations unies, Youssoufou Bamba, il est important d'en retracer la chronologie pas à pas…

Namibie : Une femme nommée Premier ministre

2015-03-29, Numéro 362

Evénement est assez rare pour être noté. L'ancien Premier ministre devenu président de la Namibie en décembre 2014 a choisi de désigner une femme au poste de Premier ministre : Saara Kuugongelwa-Amadhila. Cette nomination a pris effet le 11 mars dernier.

Nigeria : Le président sortant peine à s'enregistrer pour le vote

2015-03-29, Numéro 362

Le président nigérian Goodluck Jonathan, candidat à sa réélection ce samedi, a dû s’y reprendre à plusieurs fois pour s’identifier dans son bureau de vote, via le système de lecteur de carte biométrique expérimenté pour la première fois cette année. Il a passé plus de trente minutes à l’intérieur du bureau de vote de son village natal d’Otuoke, dans l’État de Bayelsa (sud), accompagné de son épouse, Patience. Ils se sont résolus à quitter le bureau de vote, aucun d’eux ne parvenant à s’inscrire, deux lecteurs de carte biométriques successifs ayant échoué à reconnaître leurs cartes d’électeur. Le Parti démocratique populaire du président Jonathan a beaucoup critiqué ce nouveau système électronique, mis en place par la Commission électorale indépendante (Inec). Et comme craint par les autorités, des combattants de Boko Haram ont attaqué des électeurs dans le nord-est du pays le samedi 28 mars. Le bilan provisoire des deux attaques recensées est de 7 morts.

Sénégal : Des partis de gauche applaudissent

2015-03-29, Numéro 362

Au moment où le Parti démocratique sénégalais rue dans les brancards pour dénoncer l’emprisonnement de Karim Wade à six ans d’emprisonnement ferme en plus d’une amende de 138 milliards de francs, des partis de la gauche sénégalaise applaudissent. Selon Yoonu askan wi, l’Union pour la démocratie et le fédéralisme et le Rassemblement national démocratique, la corruption et l’enrichissement illicite doivent faire l’objet de punition sévère pour endiguer la délinquance économique. Dans une déclaration conjointe, ces partis de gauche approuvent entièrement cette condamnation à des peines fermes d’emprisonnement et d’amendes prononcées contre Karim Wade (fils de l’ancien président Wade et ancien ministre) et ses complices.

Sénégal : Habib Sy, ancien ministre : « Je suis le plan B du Pds…»

2015-03-29, Numéro 362

Habib Sy, ancien ministre d’Etat sous le régime libéral, par ailleurs président du mouvement Vision pour le Sénégal, a confié qu’il est le candidat du Pds si Karim Wade venait à être écarté de la prochaine présidentielle. L’ancien directeur de cabinet du président Wade en a fait la révélation. «Je bénéficie de toute la légitimité pour être le plan B du Pds et je suis le plan b du Pds. J’en ai parlé à certains responsables du Pds qui l’ont trouvé normal et faisable», a dit l’ancien maire de Linguère. Et se dit confiant. «Tout le Pds va voter pour moi si je me présente candidat du parti pour la présidentielle de 2017».

Sénégal : Le Code électoral empêche une éventuelle candidature de Karim Wade

2015-03-29, Numéro 362

Les incontournables de Karim Wade qui rêvaient pour lui d’un avenir présidentiel ont dû certainement poussé un ouf de soulagement après la sorte du ministre de la justice. En effet, aussitôt après la condamnation de Karim à 6ans de prison, ce dernier a précisé que le juge n’avait pas mis en œuvre l’article 34 du code pénal qui aurait eu pour conséquence de priver à Karim Wade de ses droits civiques et politiques .

Ouganda : une firme américaine engagée pour améliorer l’image du pays

2015-03-29, Numéro 362

Le gouvernement ougandais a versé près de 175.000 euros à une firme américaine de relations publiques pour « améliorer l’image » du pays, ternie à l’étranger par le vote d’une loi anti homosexualité en 2013, a affirmé un député. Adoptée à une majorité écrasante au Parlement en décembre 2013, la loi avait suscité de sévères critiques de par le monde et amené plusieurs partenaires de l’Ouganda, États-Unis en tête, à geler certaines de leurs aides. Selon l’hebdomadaire ougandais The Observer, le Parlement a été informé du contrat avec la firme américaine lors de l’examen d’une requête de budget additionnel de l’État pour l’exercice en cours, comprenant entre autres 614 millions de shillings pour payer Scribe Strategies and Advisors, entreprise américaine chargée de «soutenir l’image du pays ternie par la loi antihomosexualité».

Soudan du Sud : Le Parlement prolonge le mandat du président Kiir jusqu'en 2018

2015-03-29, Numéro 362

Le Parlement du Soudan du Sud, plongé depuis décembre 2013 dans la guerre civile, a prolongé jusqu’en 2018 le mandat du président Salva Kiir et ceux des députés, a annoncé un porte-parole de la Chambre basse. Selon la Constitution du jeune pays, indépendant depuis le 9 juillet 2011, des élections parlementaires et présidentielle devaient être organisées avant le 9 juillet 2015. En février, le Conseil des ministres sud-soudanais avait déjà proposé une prolongation de la législature et du mandat de M. Kiir jusqu’en 2017. Mais mardi, le Parlement est donc allé plus loin. Cette mesure risque d’être perçue comme contre-productive par les médiateurs au conflit sud-soudanais, qui tentent depuis des mois d’arracher aux belligérants, le président Kiir et son ancien vice-président et rival Riek Machar, un accord de paix passant par un partage du pouvoir.

Togo : Doublon d'électeurs dans le fichier électoral

2015-03-29, Numéro 362

Le président du Parti des togolais, Alberto Olympio, dénonce un doublon de 259 735 électeurs dans le fichier électoral togolais, indique une analyse technique envoyée jeudi 26 mars à Lomé. Selon Alberto Olympio, «une analyse d’une copie du fichier électoral ayant servi aux élections législatives de 2013 en version Pdf fait ressortir 259.735 doublons sur 2.957.018 électeurs, soit environ 8,78%». En outre, fait-il également savoir, «on constate également qu’à chaque élection présidentielle, le nombre d’électeurs croît considérablement, alors qu’il décroît considérablement lors des élections législatives».

Zambie : Vers un système de vote électronique ?

2015-03-29, Numéro 362

La Zambie envisage la mise en place d’un système de vote électronique pendant les élections. Edgar Lungu, le nouveau chef de l’État zambien, a annoncé que des discussions sont actuellement en cours avec les partenaires de la coopération. Le président a ajouté qu’il était primordial de sensibiliser la population à l’importance du système de vote électronique dans le but de tuer dans l’œuf les éventuels différends entre les acteurs concernés.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/