Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Elections & gouvernance

RSS Feed

Afrique : Le Botswana réitère sa menace d‘arrêter Omar el-Béchir

2015-06-22, Numéro 372

Le président soudanais Omar el-Béchir serait arrêté et remis à la Cour pénale internationale (Cpi) si jamais il mettait le pied au Botswana, a averti le vice-président botswanais, Mokgweetsi Masisi. Il a indiqué que même si la Haute cour sud-africaine avait donné l’ordre de ne pas laisser el-Béchir quitter le pays, il est regrettable qu’il ait pu sortir de l’Afrique du Sud avant que la justice ne puisse résoudre cette affaire. Il a indiqué que même si certains ont estimé que la Cpi avait des préjugés contre les dirigeants africains, ces derniers devaient s’abstenir d’abuser de leurs pouvoirs pour persécuter leur propre peuple.

Afrique du Sud : La fuite d'el-Béchir relance le débat sur la CPI

2015-06-22, Numéro 372

Le gouvernement sud-africain va devoir expliquer pourquoi le président soudanais a pu quitter son territoire sans encombre. Omar el-Béchir, présent au sommet de l'Union Africaine à Johannesburg, a quitté le pays avant la fin du sommet. Et ce alors que la Haute cour de Pretoria avait interdit son départ, en attendant une décision de justice sur son éventuelle arrestation. La cour a donné une semaine au gouvernement pour expliquer comment Omar el-Béchir a pu partir. Pendant ce temps, les appels se multiplient pour rompre les liens avec la Cour pénale internationale. Pretoria se prépare-t-elle à se désengager de la Cpi ?

Bénin : Des élections locales à fort enjeu pour le camp présidentiel

2015-06-22, Numéro 372

La campagne pour les élections municipales, communales et locales du dimanche 28 juin a démarré le mercredi 17 juin au Bénin. Il s'agit d'élire les conseillers municipaux à Cotonou, Porto-Novo et Parakou et les conseillers communaux dans les autres villes qui à leur tour choisiront les maires, les conseils de village et de quartier de ville qui désigneront leurs chefs. Des élections de proximité donc, mais qui seront décisives pour le camp présidentiel. Après le recul enregistré aux législatives d'avril et la récente perte de contrôle du Parlement au profit de l'opposition, c'est un nouveau test qui se profile pour le camp présidentiel, représenté par les Forces cauris pour un Bénin émergent. Le scrutin du 28 juin dira si elles continuent de maîtriser le terrain ou si le recul général se confirme.

Burkina Faso : Demande de la levée du secret défense à la France sur la mort de Sankara

2015-06-22, Numéro 372

La veuve de l'ancien président burkinabè Thomas Sankara réclame à la France la levée du secret défense et une enquête parlementaire pour élucider le rôle de la France dans la mort de son mari en 1987. Une mort survenue lors du coup d’Etat qui a permis à Blaise Compaoré de s'installer au pouvoir. L'enquête sur la mort du capitaine progresse au Burkina, un juge d'instruction a été désigné, les corps ont été exhumés, mais pour Mariam Sankara, la France peut aussi contribuer à faire éclater la vérité.

Burkina Faso : Un opposant en garde à vue pour «appel à la rébellion»

2015-06-22, Numéro 372

L'opposant burkinabè Soumane Touré a été arrêté suite à une conférence de presse tenue à l'occasion de la rentrée politique de son parti. Il avait donné sa lecture de la conduite de la transition, accusant les dirigeants de cette dernière de n'avoir pas de feuille de route claire et de corrompre la société civile. Pour le président du Parti de l'indépendance, du travail et de la justice, le nouveau Code électoral, qui exclut des prochaines élections certains proches de l'ancien président, est contraire à la Constitution. Dans son analyse, Soumane Touré a dénoncé la prise du pouvoir par « les putschistes civilo-millitaires qui ont institué cette transition pour usurper le pouvoir d'Etat ». Et il appelle le chef d'état-major général des armées à prendre ses responsabilités.

Burkina Faso : Revoilà le service militaire

2015-06-22, Numéro 372

Le gouvernement burkinabè a adopté en conseil des ministres un décret autorisant le recrutement annuel de jeunes burkinabè pour une formation civique et militaire initiale. Pour cette année, les autorités envisagent le recrutement d'un contingent de 5 000 jeunes. La formation est également ouverte aux jeunes salariés du public et du privé, ce qui équivaudrait dans leur cas à l'accomplissement des 12 mois du SND. Pour le gouvernement, « L'adoption de ce décret vise le renforcement des valeurs morales, de l'esprit civique et militaire ainsi que le renforcement de la fibre patriotique chez les jeunes. »

Burundi : Le gouvernement tente de rassurer la population

2015-06-22, Numéro 372

Le gouvernement burundais a publié trois communiqués pour rassurer la population sur le climat apaisé, qui selon lui, règne dans le pays. La Ceni, qui s'apprête à organiser des élections législatives et communales le 29 juin prochain, appelle les observateurs internationaux à revenir au Burundi. Ce tableau tranche avec l'inquiétude de la communauté internationale, qui craint de voir le pays basculer dans un nouveau cycle de violences en raison des contestations contre un 3e mandat du président sortant, Pierre Nkurunziza. Les autorités assurent que les élections se tiendront dans un climat apaisé. Dans un communiqué diffusé vendredi 19 juin, le ministère de la Défense tente de «tranquilliser l'opinion» sur le fait que «la situation sécuritaire est sous contrôle».

Cameroun : Le président de l’Assemblée nationale échappe à un enlèvement

2015-06-22, Numéro 372

Le capitane Bouba Simala a tenté d’enlever le président de l’Assemblée nationale, qui n’est autre que son patron. Depuis l’annonce de son limogeage à Yaoundé, l’ancien garde du corps de Cayayé Yéguié Djibril est en fuite. Dans un arrêté du 16 juin dernier, le président de l’Assemblée nationale du Cameroun accuse son ex-garde du corps «d’actes de terrorisme, d’incitation au braquage et à l’enlèvement». Si sa culpabilité est avérée, il encoure la peine capitale comme le stipule la nouvelle loi anti-terroriste adoptée, en décembre 2014, au Cameroun. L’enlèvement du président de l’Assemblée nationale aurait été commandité lors d’une séance de sport par des individus qui devaient se faire passer par des agents de la Direction de surveillance du territoire. La conversation a été enregistrée par les services de renseignement.

Côte d’Ivoire : Blé Goudé organise un colloque depuis sa prison de la Haye

2015-06-22, Numéro 372

Charles Blé Goudé détenu à La Haye pour son implication dans la crise postélectorale en Côte d’Ivoire est l’initiateur d’un colloque qui s`est tenu les 18 et 19 juin à Yopoungon dans son pays. A travers cette rencontre internationale dont les motivations ont été expliquées par Charles Blé Goudé à travers une déclaration, il s’agit de "préserver la Côte d’Ivoire d’une autre crise postélectorale comme en 2010". L’ancien leader des jeunes patriotes ajoute qu’il "ne s’agit pas de venir célébrer la paix, mais de poser un diagnostic, afin d’éviter une autre comptabilité nécrologique à quatre mois des élections… Il nous faut courageusement discuter dès maintenant les questions qui nous opposent pour éviter à nos populations un autre traumatisme postélectoral…", indique-t-il

Côte d'Ivoire : Clôture "précipitée" des enquêtes sur la crise de 2010-11

2015-06-22, Numéro 372

Plusieurs Ong dont la Fédération internationale des droits de l'Homme (Fidh) se sont déclarées mardi 16 juin, "vivement préoccupées" par la clôture "précipitée" des enquêtes judiciaires sur les crimes commis pendant la crise de 2010-2011 en Côte d'Ivoire. Patrick Baudouin, président d’honneur de la Fidh, dont l'organisation est engagée aux cotés de 200 victimes, s'est dit "extrêmement inquiet et préoccupé". A propos d'une plainte de 43 femmes victimes de violences sexuelles, déposée le 20 mars 2015 auprès de la Cellule spéciale d'enquête et d'instruction, la Fidh déplore que "seules deux d'entre elles ont été entendues par le juge d'instruction".

Côte d’Ivoire : L’opposition réclame un report de la présidentielle

2015-06-22, Numéro 372

Après la Coalition nationale pour le changement (Cnc) qui a appelé au boycott du processus électoral, une ancienne ministre de Laurent Gbagbo, Danielle Boni Claverie, s’est prononcée en faveur d’un report de l’élection présidentielle. De nombreuses "fraudes" sont à prévoir si rien n’est fait, Elle a rappelé la démission du président du Conseil constitutionnel Francis Wodié au début du mois de février dernier et son remplacement par Mamadou Koné, un militant du Rdr, proche du chef de l’Etat. L’institution a légalement le dernier mot pour trancher en cas de litige électoral. La Commission électorale indépendante est composée de neuf personnes acquises à Alassane Ouattara sur 17, alors que les décisions se prennent à la majorité ne pourra être un contre-pouvoir selon elle.

Côte d'Ivoire : Un nouveau projet de loi antiterroriste

2015-06-22, Numéro 372

Porosité des frontières, attaques terroristes dans la sous-région, la Côte d’Ivoire ne s’estime pas à l’abri. Quatre mois après l’adoption d’un premier texte, c’est un nouveau projet de loi sur la répression du terrorisme qui vient renforcer l’arsenal juridique ivoirien. Selon le président de la commission sécurité et défense de l’Assemblée, «il y a menace. Nos députés du nord de la Côte d’Ivoire sont inquiets, nous sommes à la veille du Ramadan et il se pourrait que des personnes arrivent de ces régions du nord pour, sous prétexte de prêcher le Coran, se mettent à radicaliser des groupes de jeunes.» Le projet de loi devrait être soumis au vote le 3 juillet. Mais au-delà de la répression, selon ces députés, une plus grande surveillance des frontières est aussi une nécessité.

Djibouti : Nouvelle vague d'arrestations au sein de l'opposition

2015-06-22, Numéro 372

Cinq de jeunes militants l'opposition djiboutienne ont été interpellés dans le quartier d'Aribha, à Djibouti, alors qu'ils venaient de manifester leur hostilité à un quatrième mandat du président Ismaïl Omar Guelleh. L'un des militants aurait été tabassé. Ces arrestations font suite à une douzaine d'autres, il y a une semaine, lors du retour au pays de la chanteuse Nima Djama Miguil. L'accord signé en décembre entre le pouvoir et l’opposition qui prévoyait une série de réformes démocratiques n'est toujours pas appliqué.

Guinée : Ouverture du dialogue politique

2015-06-22, Numéro 372

Le dialogue politique guinéen a été ouvert jeudi 18 juin, en présence des dirigeants politiques des partis au pouvoir et de l'opposition sous l'égide de la communauté internationale et de leurs partenaires de développement. Après plus de quatre heures de débat et d'échange à huis clos entre toutes les parties prenantes, le médiateur du dialogue guinéen et représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique de l'Ouest Mohammed Ibn Chambas, s'est réjouit de l'atmosphère qui a prévalu entre les protagonistes de la crise guinéenne.

Mali : Levée des mandats d'arrêt contre des dirigeants de la rébellion

2015-06-22, Numéro 372

Le gouvernement malien a levé les mandats d’arrêt lancés contre des responsables de la rébellion à dominante touareg, à quelques jours de la signature prévue par les rebelles d’un accord de paix avec Bamako. "Les mandats d’arrêt lancés contre des responsables de la Cma (Coordination des mouvements de l’Azawad) ont été levés à la demande du gouvernement malien. La mesure peut être considérée «comme signe d’apaisement», a indiqué une source gouvernementale qui n’a pas souhaité être citée.

Rwanda : "Touche pas à ma constitution"

2015-06-22, Numéro 372

Des opposants au président rwandais, Paul Kagamé, ont critiqué la proposition de réviser la constitution initiée par une pétition en vue de lui permettre de se présenter pour un troisième mandat. Plus de 3,7 millions de personnes ont en effet signé la pétition proposant le changement de la constitution. Ibrahim Kane, chercheur à l'Open society initiative for eastern Africa, a déclaré sur la Bbc que "rien n’explique un changement d’attitude de Paul Kagamé car pour un militaire de son rang la parole donnée à un sens". Des critiques ont indiqué que la plupart des signataires sont des prisonniers qui ne sont même pas autorisés à voter.

Zimbabwe : La guerre de succession à Robert Mugabe s'intensifie

2015-06-22, Numéro 372

Le président zimbabwéen a 91 ans et, depuis des mois, son parti, la Zanu-PF est déchiré par des luttes entre différentes factions pour lui succéder. Il y a six mois, l’ancienne vice-présidente Joice Mujuru a été démise de ses fonctions. Dernier affrontement en date cette semaine, celui entre le vice-président de la République et le ministre de l’Information. Désormais, la guerre est déclarée entre le vice-président et le ministre de l’Information. Lors d’une interview cette semaine sur la succession de Robert Mugabe, le ministre de l’Information a rappelé que le président n’a pas désigné de successeur. Et que le vice-président Emmerson Mnangagwa n’est pas assuré de l’emporter.

Côte d'Ivoire : Des anti-Ouattara ont manifesté à Abidjan

2015-06-22, Numéro 372

Entre 3 000 et 5 000 militants, selon les estimations de la police et des organisateurs, ont participé à Abidjan à un meeting de la coalition contre le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Outtara, seul candidat d’envergure déclaré avant la présidentielle d’octobre. "Ce rassemblement n’est pas encore suffisant pour faire peur à Ouattara", a convenu Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale sous Laurent Gbagbo et instigateur de la Coalition nationale pour le changement, qui a appelé à entreprendre une démarche de "séduction" des militants pro-Ouattara avant la présidentielle.

Afrique du Sud : L'augmentation du salaire présidentiel passe mal

2015-06-08, Numéro 370

Plus de 200 parlementaires ont approuvé, la semaine dernière, l’augmentation de salaire du président Jacob Zuma. Cela fait suite aux recommandations de la Commission pour la rémunération de la fonction publique qui préconisait des augmentations de salaire de 5 à 6% pour les hauts fonctionnaires, les ministres et le président. Le salaire annuel de Jacob Zuma passe ainsi à près de 195 000 euros par an, confirmant la place du président sud-africain dans le Top 5 des chefs d’Etat les mieux payés au monde.


Au Parlement, l’opposition a fait entendre son indignation. Le chef de l’Alliance démocratique, Mmusi Maimane, a notamment estimé que Jacob Zuma a déjà reçu 100 ans d’avance sur salaire, rien qu’avec les aménagements de sa résidence de Nkandla.

Afrique du Sud : Jacob Zuma à bout de souffle

2015-06-08, Numéro 370

Qu'il doit lui paraître long, ce deuxième mandat ! Conspué à l'Assemblée, accusé de corruption et empêtré dans plusieurs scandales, Jacob Zuma doit en plus affronter une opposition revigorée. Le pays tout entier a été choqué, mais lui s'est autorisé un sourire quand, en février, la police a expulsé de l'enceinte du Parlement des députés de l'opposition qui avaient osé interrompre son discours sur l'état de la nation pour lui demander des comptes sur le "Nkandlagate" (22 millions de dollars - soit environ 19,6 millions d'euros - d'argent public dépensés pour rénover la résidence privée du chef de l'État). En mars, il est parvenu à éluder d'autres questions sur le même sujet lors d'une nouvelle session parlementaire houleuse.

Angola : Le président dos Santos nomme un mort à la police nationale

2015-06-08, Numéro 370

L'affaire ne cesse de faire sourire et d'être commentée à Luanda, la capitale de l'Angola, et même dans tout le pays. Mercredi 20 mai, le président José Eduardo dos Santos préside une cérémonie officielle de nominations au sein de la police nationale. Tous les récipiendaires sont présents sauf un, le sous-commissaire André Kiala nommé conseiller du commandant-général de la police angolaise. L'officier est absent pour une raison simple : il est décédé le 29 avril de maladie et a été inhumé le 2 mai, un peu plus de deux semaines avant la nomination. A Luanda, personne ne comprend cette étrange promotion post-mortem.

Burundi : Les élections reportées sine die

2015-06-08, Numéro 370

Les élections législatives et communales au Burundi, initialement prévues vendredi 5 juin et dont la tenue avait été déjà annulée, sont reportées sine die, a annoncé un conseiller de la présidence. "Le président Pierre Nkurunziza a signé cet après-midi un décret", a-t-il indiqué. Ce report sine die vise à laisser à la Céni "le temps d'organiser des consultations pour que ce soit des dates consensuelles", a précisé un haut cadre burundais.

Gambie : Sheikh Sidia Bayo se déclare candidat à la présidentielle de 2016

2015-06-08, Numéro 370

Sheikh Sidia Bayo ne renonce pas. Et croit dur comme fer en ses chances, même si celles-ci semblent, pour le moment, très faibles. L'opposant gambien de 35 ans, président du Conseil national de transition pour la Gambie, a annoncé mardi 2 juin à Paris qu'il se portait candidat à l'élection présidentielle prévue en novembre 2016. Dans un pays dirigé d'une main de fer par Yahya Jammeh depuis 1996, où aucune opposition n'a droit de cité, cette annonce à distance peut prêter à sourire.

Guinée : Un brin d’espoir se dessine

2015-06-08, Numéro 370

L’Envoyé spécial du Secrétaire Général des Nations-Unies en Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, garde l’espoir sur un dénouement heureux de la crise sociopolitique qui mine la Guinée. Il l’a fait savoir au cours d’une conférence de presse tenue mardi 2 juin, sanctionnant ses consultations avec les différents acteurs impliqués dans le processus électoral, qui selon lui ont tous montré leur prédisposition pour une reprise du dialogue inter guinéen. Il a insisté sur le fait que «c’est autour de la table que les deux camps peuvent résoudre leurs différends. C’est bien qu’ils soient tous engagés pour s’asseoir et discuter. C’est important d’aller dans les détails et trouver des compromis», a-t-il recommandé.

Mali : Polémique autour de l’héritage de Modibo Keita

2015-06-08, Numéro 370

Dans la ferveur, le centenaire de Modibo Kéita mobilise le Mali, mais des zones d’ombre qui entourent son héritage méritent d’être éclairées. Que reste-il d’ailleurs de son riche héritage ? Réponses…

Maurice : Ameenah Garib-Fakim, une première élue présidente

2015-06-08, Numéro 370

Ameenah Garib-Fakim a été officiellement élue jeudi 4 juin par l'Assemblée nationale mauricienne comme nouvelle présidente de cette île de l'Océan Indien, devenant ainsi la première femme à occuper cette fonction honorifique dans l'histoire du pays. La présidente de l'Assemblée nationale, Maya Hanoomanjee - première femme également à occuper cette fonction - a accueilli cette élection comme un événement historique à Maurice. Agée de 56 ans, Ameenah Garib-Fakim, scientifique renommée, a prêté serment comme présidente de la République vendredi 5 juin.

Nigéria : La montre à 45 000 euros qui choque les Nigérians

2015-06-08, Numéro 370

A peine une semaine après son investiture, l’image d’un Muhammadu Buhari aux goûts simples voire austères vient de prendre un coup. Depuis quelques jours, une photo de son épouse arborant une montre de luxe prise le jour de la passation de pouvoir créé le scandale sur les réseaux sociaux et dans la presse nigériane. Le modèle, une Cartier Baignoire Folle-18 carats sertie de diamants, est vendu à environ 45 000 euros.

Rwanda : Washington opposé au 3e mandat de Kagame

2015-06-08, Numéro 370

Un diplomate américain a affirmé vendredi 5 juin que les autorités américaines sont opposées à un éventuel troisième mandat du président rwandais Paul Kagame à l'issue de l'élection présidentielle de 2017. Cette position très ferme de la diplomatie américaine à l'égard de son allié rwandais survient dans un contexte régional de polémiques très vives sur la durée du pouvoir de chefs d'Etat africains. Un responsable du département d'Etat a qu'ils étaient "engagés à soutenir une transition pacifique et démocratique en 2017 vers l'élection d'un nouveau dirigeant par le peuple rwandais". La Constitution rwandaise, adoptée en 2003, limite à deux le nombre de mandats présidentiels d'une durée de sept ans. Il est donc interdit au président Paul Kagame, élu en 2003 et 2010, de se représenter une troisième fois.

Burkina : Les pro-Compaoré interdits aux élections d'octobre prochain

2015-04-12, Numéro 364

Les députés du Burkina Faso ont adopté un nouveau code électoral controversé interdisant aux partisans du président déchu Blaise Compaoré de participer aux scrutins d'octobre, à rebours des scrutins "inclusifs" exigés par la communauté internationale, avec 75 voix pour, 10 contre et 3 abstentions. Le projet de loi, dans sa dernière mouture, rend "inéligibles" les personnes ayant "soutenu un changement inconstitutionnel portant atteinte au principe de l'alternance démocratique". Ce texte fait référence à la tentative de révision de la Constitution fin octobre par Blaise Compaoré afin de se maintenir au pouvoir, et qui avait finalement causé sa chute.

Burundi : Tension et insécurité autour d’un troisième mandat

2015-04-12, Numéro 364

La tension monte au Burundi, poussant une population qui ne se souvient que trop bien de la longue guerre civile (1993-2005) à fuir vers le Rwanda voisin, quelques semaines avant des élections législatives en mai et une élection présidentielle qui doit se tenir en juin. La peur se trouve aussi du côté du pouvoir, comme dans tous les pays où les chefs d’Etat sont tentés de modifier leur Constitution pour se maintenir en poste. Du côté des autorités burundaises, un climat de tension et d’insécurité est entretenu depuis plus de 18 mois afin de dissuader toute velléité de soulèvement populaire.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/