Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Elections & gouvernance

RSS Feed

Afrique du Sud : L'opposition lance la campagne municipale avec une marche pour l'emploi

2016-02-01, Numéro 393

Plusieurs milliers de militants du principal parti d'opposition, l'Alliance démocratique (Da), ont défilé mercredi 27 janvier, dans le centre de Johannesburg pour demander au gouvernement de créer des emplois, lançant la campagne des élections municipales qui doivent se tenir cette l'année. Le Da, qui gouverne déjà la ville et la province du Cap, espère gagner quelques municipalités clés comme Port Elizabeth, Johannesburg ou Pretoria lors des municipales. Le parti d'opposition veut centrer sa campagne sur l'emploi, affirmant que 770 Sud-Africains perdent leur travail chaque jour.

Afrique du Sud : Thabo Mbeki règle ses comptes sur Facebook

2016-02-01, Numéro 393

Huit ans après avoir quitté le pouvoir, l'ex-chef d'Etat sud-africain Thabo Mbeki publie une série de lettres ouvertes sur sa page Facebook dans lesquelles il revient sur sa présidence et tente de clarifier ce qu'il estime être des mensonges à son encontre. Détails…

Algérie : Le Conseil Constitutionnelle valide la révision de la constitution

2016-02-01, Numéro 393

Le projet de loi portant révision de la Constitution algérienne a passé sans «encombre» l'étape du Conseil constitutionnel. Près de 15 jours après avoir été saisi par le président Bouteflika, il a en effet rendu un avis motivé concernant cette nouvelle Loi fondamentale du pays. Après délibération, le Conseil déclare, dans un communiqué, qu'en vertu des dispositions de la Constitution, notamment en son article 176, le projet de loi en question «ne porte aucunement atteinte aux principes généraux régissant la société algérienne, aux droits et libertés de l'homme et du citoyen, ni affecte d'aucune manière, les équilibres fondamentaux des pouvoirs et des institutions constitutionnelles».

Afrique du sud : Raison du limogeage du ministre des Finances

2016-02-01, Numéro 393

Le mois dernier, le président Jacob Zuma a surpris tout le monde en limogeant son ministre des Finances Nhlanhla Nene sans donner aucune raison. La décision a provoqué une chute de la devise nationale et plusieurs manifestions contre le chef de l’Etat, accusé de faire passer ses intérêts personnels avant ceux du pays. Le vendredi 29 janvier, la presse sud-africaine a publié de nouvelles informations sur les raisons qui auraient poussé le président Zuma à prendre une telle décision. Explications…

Bénin : Conflit entre la Céna et la Cour constitutionnelle

2016-02-01, Numéro 393

La Commission électorale nationale autonome (Céna) a-t-elle qualité pour rejeter l’une ou l’autre des candidatures à la présidentielle ? Le Code électoral, en son article 339, est suffisamment clair. Il confère à la Cour constitutionnelle et à elle seule la qualité de juge de recevabilité des candidatures pour l’élection présidentielle. En décidant de recaler les onze candidatures, la Cena a-t-elle violé le code électoral ? Réponse.

Burkina : Le chef du parti de Compaoré inculpé

2016-02-01, Numéro 393

Eddie Constance Komboïgo, le chef du parti de l’ex-président burkinabè Blaise Compaoré, a été inculpé par le Tribunal militaire de Ouagadougou pour "attentat à la sûreté de l’Etat" et "complicité d’assassinat", a-t-on appris vendredi 29 janiver, de source sécuritaire. Eddie Komboïgo est le deuxième chef d’un parti politique dans ce dossier après l’arrestation et l’inculpation de Me Hermann Yaméogo, leader de l’Union pour la démocratie et le développement, un petit parti pro-Compaoré. Il avait vu sa candidature à l’élection présidentielle rejetée par le Conseil constitutionnel en application d’une loi controversée votée en avril 2015, interdisant aux pro-Compaoré de briguer des mandats lors des élections de novembre qui ont mis fin au régime de transition au Burkina Faso.

Centrafrique : Les élections fixées au 14 février

2016-02-01, Numéro 393

Le second tour de la présidentielle en Centrafrique sera bien couplé avec le nouveau premier tour des législatives, le tour du 30 décembre ayant été annulé par la Cour constitutionnelle. Les scrutins se dérouleront le 14 février prochain. Pour Anicet Dologuélé et Faustin Touadéra, cette date ne change rien ou presque. Les deux rivaux pourront reprendre le 6 février leur campagne officielle mise entre parenthèses depuis le 30 décembre. En revanche, la répétition du premier tour des législatives, dans à peine quinze jours, pose davantage de problèmes aux centaines de candidats qui briguent un siège au parlement et qui devront faire face à un surcoût imprévu.

Comores : Invalidation de la candidature de Hachim Saïd Hassane

2016-02-01, Numéro 393

La Cour constitutionnelle des Comores a invalidé la candidature d'Hachim Saïd Hassane à l'élection présidentielle, car son colistier ne possède pas de carte d'électeur biométrique. Ce dernier, handicapé, se déplace à l'aide de ses mains et ses empreintes digitales sont donc élimées. La décision prise en décembre par la Cour constitutionnelle des Comores, d’invalider la candidature d’Hachim Saïd Hassane à l’élection présidentielle qui démarre le 21 février, pourrait prendre des proportions que n’avaient pas soupçonnés les «sages».

Congo : Le président Denis Sassou Nguesso candidat à un troisième mandat en mars

2016-02-01, Numéro 393

Ce n’est pas vraiment une surprise. Le président congolais, Denis Sassou-Nguesso, qui cumule déjà plus de trente années au pouvoir, a été investi, lundi 25 janvier, candidat de son parti à l’élection présidentielle du 20 mars. La nouvelle Constitution, adoptée par référendum à l’automne, lui permet en effet de se représenter pour trois nouveaux mandats de cinq ans. A la tête du parti unique de 1979 à 1992, revenu aux affaires par les armes en 1997 avec l’appui de la France et de l’Angola, le vieil autocrate fêtera cette année son 72e printemps. L’ancienne Loi fondamentale lui interdisait de se maintenir, puisqu’elle limitait à deux le nombre de mandat et plafonnait à 70 ans l’âge des candidats à la fonction suprême.

Niger : La radio et télévision d'Etat paralysées

2016-02-01, Numéro 393

Les salariés des médias d'Etat ont décidé de débrayer suite à "l'échec de négociations" avec le ministre de la Communication et celui de l'Emploi. "Pour raison de grève, Télé Sahel vous présente un programme minimum", pouvait-on lire sur l'écran de la chaîne de télévision nationale. Le même message défilait sur l'écran de Tal Tv, la deuxième chaine publique, qui n'émet que dans la capitale et ses environs. Fin décembre, les autorités avaient affirmé qu'elles ne pouvaient pas satisfaire entièrement les revendications des salariés de ces médias. "Notre pays connaît un problème de sécurité, le gouvernement a décidé de donner la priorité à la question de sécurité (...) il n'y a (donc) pas de possibilité d'augmenter des salaires", avait soutenu le ministre de la Communication, en référence à la lutte contre Boko Haram dans le sud-est du Niger.

Niger : Vers une alliance d'opposants ?

2016-02-01, Numéro 393

Quatre opposants, dont Hama Amadou, ont passé un accord en vue du second tour de la présidentielle. Tous les quatre se présentent au premier tour le 21 février et, s'il y a un second tour, ils se sont engagés à appeler à voter pour celui qui serait le plus qualifié. Cette nouvelle alliance se dénomme Coalition de l'opposition pour l'alternance en 2016…

Niger : Ouverture de la campagne sans Hama Amadou

2016-02-01, Numéro 393

Oriflammes, fanions aux couleurs des partis et photos des candidats ont fait leur apparition au Niger, où la campagne électorale en vue du premier tour de la présidentielle du 21 février s'est ouverte samedi, sans Hama Amadou, un des favoris, incarcéré depuis plus de deux mois. Farouche opposant au président, Hama Amadou est écroué dans une prison au nord de Niamey pour «complicité» dans une affaire de trafic présumé de bébés. « Nous battrons campagne pour notre joker, grâce aux urnes, nous le porterons de la prison à la présidence« , affirme Boureima Bana, un de ses partisans. Ses affiches sont peu visibles pour l’instant à Niamey.

RD Congo : Kabila contre Katumbi, un scénario imprévisible

2016-02-01, Numéro 393

Ni l'un ni l'autre n'ont encore dévoilé leurs intentions pour l'élection prévue en novembre, mais nul doute que leur affrontement rythmera l'année 2016. Naguère proches, Joseph Kabila et Moïse Katumbi sont à couteaux tirés. Quelles sont leurs forces, leurs faiblesses, leurs réseaux ? Réponses.

Rd Congo : Révision du fichier électoral

2016-02-01, Numéro 393

En Rdc, il est à nouveau question de la révision du fichier électoral. A moins d’un an de la fin du délai constitutionnel pour que se tienne l’élection présidentielle, le patron de la Monusco a rendu visite au président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), le lundi 11 janvier, pour lui demander d’avancer sur les aspects techniques, et notamment l’achat de kits nécessaires au recensement électoral. Pour lui, ce travail technique de fond ne doit pas être politisé…

Somalie : Fadumo Dayib, une ambition pour son pays

2016-02-01, Numéro 393

En septembre 2014, Fadumo Dayib a annoncé son intention de se présenter à l’élection présidentielle somalienne, censée se dérouler en 2016. Cette quadragénaire a tout connu : l’expulsion du Kenya où elle est née, le statut de réfugiée dans son propre pays, la Somalie, puis l’exil vers la Finlande, où elle réside depuis l’adolescence. Illettrée jusqu’à l’âge de 14 ans, aujourd’hui détentrice de trois masters en santé publique et en développement international, cette mère de quatre enfants veut «provoquer des changements sociaux en Somalie». Entretien.

Tanzanie : L’opposition compte boycotter les élections du 20 mars

2016-02-01, Numéro 393

Le principal parti d’opposition à Zanzibar a annoncé, jeudi 28 janvier, qu’il boycotterait les nouvelles élections prévues le 20 mars sur l’archipel semi-autonome de la Tanzanie, après l’annulation du scrutin d’octobre en raison d’irrégularités. Le Front civique uni (Cuf), un des principaux partis de l’opposition de Tanzanie, dont une large partie de la base est à Zanzibar, a souligné que ces nouvelles élections sont inconstitutionnelles, réitérant avoir remporté celles du 25 octobre sur l’archipel, dont la réunification avec le Tanganyika continental, a donné naissance à la Tanzanie en 1964.

Tchad : Désaccord sur le fichier électoral

2016-02-01, Numéro 393

Les opposants tchadiens accusent l’administration chargée du fichier électoral d’enrôler des mineurs, des électeurs fictifs et des réfugiés. A moins de trois mois de l’élection présidentielle, l’opposition estime que le fichier attendu des opérations d’enrôlement des électeurs sera "l'objet d'un doute notoire". Selon son leader, Saleh Kebzabo, l’opposition ne va pas pour autant boycotter le scrutin présidentiel, comme elle l’a fait lors de la dernière élection.

Tchad : La date du premier tour de la présidentielle fixée au 10 avril

2016-02-01, Numéro 393

Depuis le 23 janvier, les Tchadiens disposent du chronogramme de l’élection présidentielle, dont le premier tour aura lieu le 10 avril et un éventuel second tour, le 9 mai. Les dépôts de candidatures sont prévus du 10 au 29 février mais déjà, des noms s’affichent. L’actuel président Idriss Deby Itno, qui avait modifié en 2004 la Constitution pour se maintenir au pouvoir, a déjà annoncé qu’il allait briguer un nouveau mandat. 
Ce pilote de formation qui avait renversé en 1990, avec l'appui de la France, son ancien compagnon d'armes Hissène Habré, doit être désigné comme candidat le 6 février par son parti, le Mouvement patriotique du salut.

Afrique : 2016, l’année des marathons présidentiels

2016-01-18, Numéro 391

Après une année 2015 marquée, sur le plan électoral et démocratique, par le sursaut nigérian et l'heureux dénouement de la «révolution» burkinabè, que nous réserve 2016 ?

Algérie : L’autre débat sur les binationaux !

2016-01-18, Numéro 391

Chafia Mentalecheta, députée de la communauté algérienne établie à l’étranger, ne décolère pas. Elle s’élève contre l’article 51 du projet de révision de la Constitution algérienne, adopté le 11 janvier dernier par le conseil des ministres, et qui dispose que « la nationalité algérienne exclusive est requise pour l’accès aux hautes responsabilités de l’État et aux fonctions politiques ».Pour la députée franco-algérienne, cet article va à l’encontre du principe d’égalité de tous les citoyens algériens et doit, de ce fait, être retiré.

Bénin : 48 candidats à l’élection présidentielle

2016-01-18, Numéro 391

Ils seront nombreux sur la ligne de départ pour la présidentielle béninoise du 28 février. Pas moins de 48 candidats ont été acceptés par la Commission électorale nationale autonome (Cena), qui a fermé ses portes mardi 12 janvier à minuit. Une liste sur laquelle figurent les ténors de l’élection présidentielle, qui s’annonce explosive. Parmi eux, le Premier ministre Lionel Zinsou et candidat des Fcbe (coalition au pouvoir) ou encore les hommes d’affaires Patrice Talon et Sébastien Ajavon. L’ancien Premier ministre Pascal Koupaki et l’ancien directeur du cabinet militaire de Boni Yayi, Robert Gbian, en font également partie.

Bénin : Lionel Zinsou crée la surprise en ralliant deux partis d’opposition

2016-01-18, Numéro 391

Le Premier ministre béninois Lionel Zinsou est, depuis fin novembre 2015, le candidat unique du parti au pouvoir, les Forces cauris pour un Bénin émergent, pour la présidentielle dont le premier tour est prévu le 28 février. Mardi 12 janvier, il a créé la surprise en ralliant à sa cause deux partis d’opposition, le Parti du renouveau démocratique du président de l’Assemblée nationale, Adrien Houngbédji, et la Renaissance du Bénin de l’ancien président Nicéphore Soglo. Ces deux partis n’ont, pour leur part, pas fait immédiatement d’annonce officielle, laissant connaître leur position par l’apposition de leur logo sur le dossier du premier ministre, une composition graphique qui figurera telle quelle sur les bulletins de vote.

Centrafrique : 22 députés élus au 1er tour des législatives

2016-01-18, Numéro 391

Sur 140 sièges à pourvoir au parlement centrafricain, 118 circonscriptions (16 à Bangui et 102 en province) feront l'objet d'un second tour, les candidats arrivés en tête n'ayant pu obtenir de majorité absolue lors du scrutin du 30 décembre, qui s'est tenu en même temps que la présidentielle, a annoncé l'Autorité nationale des élections. Selon ces résultats surprenants, Anicet Georges Dologuélé, le candidat arrivé provisoirement en tête du premier tour de la présidentielle, est battu dès le premier tour des législatives dans la région de Bocaranga dont il est originaire.

Centrafrique : Deux ex-Premiers ministres au deuxième tour de la présidentielle

2016-01-18, Numéro 391

Deux anciens premiers ministres, Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, sont arrivés en tête au premier tour de la présidentielle en Centrafrique, et s’affronteront au deuxième tour prévu le 31 janvier, selon des résultats annoncés par l’Autorité nationale des élections. M. Dologuélé, l’un des favoris, a recueilli 23,78 % des suffrages, devant M. Touadéra (19,42 %), son principal rival. Désiré Kolingba, fils d’un ancien président, arrive en troisième position (12,6 %).

Centrafrique : Pourquoi la France a laissé faire le coup d’Etat de Bokassa?

2016-01-18, Numéro 391

Il y a cinquante ans, un nouveau pouvoir s’installait en Centrafrique : celui de Jean-Bedel Bokassa, le colonel putschiste qui a renversé David Dacko lors du coup d’Etat de la Saint-Sylvestre. Cinquante ans plus tard, de nombreux points d’interrogation persistent sur l’attitude de la France avant, pendant et après ce coup d’Etat. Les archives de Jacques Foccart, conseiller du général De Gaulle pour les affaires africaines fournissent quelques réponses. Des documents sont disponibles depuis le 1er janvier, certains sont inédits.

Comores : Pourquoi Sambi est exclu de la présidentielle

2016-01-18, Numéro 391

A Moroni, la candidature de l’ancien président comorien Ahmed Abdallah Sambi à l’élection présidentielle du 21 février 2016 a été invalidée le 2 janvier par la Cour constitutionnelle, qui a confirmé 25 des 28 candidats. Tous sont originaires de l'île de la Grande Comores, selon la règle instaurée en 2001 d'une présidence tournante entre les trois îles de l'Union des Comores - Anjouan, Grande Comore et Mohéli - qui compte au total 800 000 habitants. Originaire d'Anjouan, Sambi a présidé l’Archipel entre 2006 et 2011 au nom de son île. Le leader du parti Juwa cherchait-il à exploiter une imprécision de l'article 13 de la Constitution sur la présidence tournante ?

Congo : La nouvelle Commission électorale boudée par l’opposition

2016-01-18, Numéro 391

Le Congo va disposer désormais d'une nouvelle loi électorale. Proposée par le gouvernement, elle a été adoptée le jeudi 14 janvier par l'Assemblée nationale. Elle apporte des innovations en instituant une Commission électorale indépendante chargée d'organiser notamment la présidentielle du 20 mars. Mais, cette commission n'est pas du tout du goût de l'opposition.

Djibouti : L’opposition se prépare au boycott de la présidentielle

2016-01-18, Numéro 391

L’élection présidentielle du 8 avril prochain à Djibouti se prépare dans un climat tendu : le pays vit sous l’état d’urgence depuis fin novembre. Le président Ismaïl Omar Guelleh, qui est revenu sur ses déclarations de 2011 pour briguer un quatrième mandat, a été intronisé comme candidat de son parti la. Mais l’opposition se prépare plutôt à un boycott du scrutin. En cause : le non-respect de l’accord-cadre signé avec le pouvoir et qui prévoyait une réforme de la Commission électorale nationale indépendante

Gabon : Jean Ping désigné candidat à la présidentielle d'une coalition d'opposition

2016-01-18, Numéro 391

L’ancien président de la Commission de l'Union africaine Jean Ping a été désigné vendredi 15 janvier, "candidat unique" du Front de l'opposition pour l'alternance (Fopa) pour la présidentielle de 2016 au Gabon, selon une procédure déjà contestée par plusieurs dirigeants de cette alliance. Le président du Fopa, Pierre-André Kombila, dénonce une "imposture", M. Kombila a affirmé que la question de la désignation du candidat n'était pas à l'ordre du jour, évoquant la possibilité d'organiser une primaire d'ici février ou mars.

Guinée-Bissau : 14 députés du PAIGC exclus, le Premier ministre sur un siège éjectable

2016-01-18, Numéro 391

Quatorze députés du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (parti au pouvoir), ont été exclus de leur formation politique le jeudi 14 janvier. Le 23 décembre dernier, ces 14 députés avaient voté contre la déclaration de politique générale du nouveau Premier ministre Carlos Correia, également vice-président du Paigc. Conséquence, la motion de confiance sollicitée par le Premier ministre avait donc été rejetée (56 députés contre, 45 pour). Le Paigc envisage de convoquer les suppléants de ces députés lors du prochain vote de l'Assemblée, prévu lundi 18 janvier.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/