Abonner!

Abonner gratuitement!



DONNEZ!

Pambazuka Press

La verite cover La vérité aux puissants
Une sélection de cartes postales panafricaines

Tajudeen Abdul-Raheem

La mort prématurée du Dr Tajudeen Abdul-Raheem, le jour de la commémoration de la Libération de l'Afrique 2009, a frappé de stupeur le monde panafricain. Cette sélection de cartes postales panafricaines montre quel brillant orfèvre des mots il fut.

Visiter Pambazuka Press

PUBLIÉ PAR FAHAMU

FahamuPambazuka News (Pambazuka signifie levez-vous ou réveillez-vous en Kiswahili) est un outil pour le changement social progressif en Afrique. Pambazuka News est produit par Fahamu, une organisation qui utilise les technologies de la communication et de l’information pour couvrir les besoins des organismes et des mouvements sociaux qui aspirent à un changement social progressif.

Surveillance de l’UA

Ce site a été établi par Fahamu dans le but de réguliérement fournir des informations sur ce qui se passe au sein de l’Union Africaine. Dans l’immédiat, nous téléchargerons réguliérement des informations depuis le sommet de Khartoum à partir du 26 janvier 2006.
Visitez le site de Surveillance de l'Union

Pambazuka Press

Food Rebellions! Food Rebellions! Crisis and the hunger for justice Eric Holt-Giménez & Raj Patel.

Food Rebellions! takes a deep look at the world food crisis and its impact on the global South and under-served communities in the industrial North. While most governments and multilateral organisations offer short-term solutions based on proximate causes, authors Eric Holt-Giménez and Raj Patel unpack the planet's environmentally and economically vulnerable food systems to reveal the root causes of the crisis.

Visit Pambazuka Press

DONNEZ POUR QUE SURVIVE PAMBAZUKA !

Aidez les abonnés africains à recevoir Pambazuka News gratuitement : chaque $5.00 assurent un abonnement d’un an, alors donnez généreusement pour faire en sorte que le meilleur bulletin sur la justice sociale d’Afrique parvienne là ou l’on en a besoin.

Développement

RSS Feed

Afrique du Sud : 6 000 suppressions d'emplois dans ses mines de platine

2015-08-03, Numéro 377

Le géant mondial du platine Lonmin a annoncé vendredi 31 juillet la suppression de 6 000 emplois en Afrique du Sud, pour faire face à la chute des cours et à la hausse des coûts de production. Les cours du platine, dont l’Afrique du Sud détient 80% des réserves mondiales, ont chuté d’un tiers ces quatre dernières années. Le groupe, qui a été affecté par deux longues grèves en 2012 et 2014, a subi une perte nette de 90 millions de dollars au 1er semestre de son exercice 2015 contre une perte de 213 millions sur la période correspondante de l’exercice précédent, pour un chiffre d’affaires en baisse de 14% à 508 millions de dollars.

Egypte : Les premiers bateaux empruntent le nouveau canal de Suez

2015-08-03, Numéro 377

Les premiers navires ont commencé à emprunter samedi 1er août, le nouveau canal de Suez en Egypte qui relie la ville portuaire de Port-Saïd en méditerranée et la ville de Suez sur la Mer Rouge qui a nécessité près de 7,2 milliards d'euros de travaux. Ce deuxième canal de 72 kilomètres a été percé en parallèle de celui existant, percé entre 1859 et 1869 et qui mesure 193 km. Il va permettre le passage de navires plus larges et dans les deux sens. S'il faut actuellement environ vingt-deux heures pour relier les deux mers, ce temps devrait être divisé par deux.

Selon le gouvernement égyptien, le canal de Suez, qui rapporte actuellement 4,5 milliards d'euros par an, devrait générer près de 13 milliards d'euros à l'horizon 2023 avec cette nouvelle voie d'eau. Le président égyptien Sissi compte sur ce projet pour relancer la croissance économique du pays et lutter contre un taux de chômage à deux chiffres.

Ethiopie : Le secteur agricole a fait un bon de 6%

2015-08-03, Numéro 377

Le ministère éthiopien de l’Agriculture a annoncé jeudi 30 juillet que le secteur avait enregistré une croissance moyenne de 6% au cours des quatre dernières années, du fait d’une amélioration de la productivité qui est passée de 13 à 21 quintaux à l’hectare. Le Programme global de développement de l’agriculture en Afrique (Caadp) appelle les pays du continent à consacrer 10% de leur budget national à l’agriculture et envisage d’enregistrer un taux de croissance annuel de 6% dans le secteur. Le Directeur des relations publiques du ministère, Alemayehu Berhanu, a indiqué que l’Ethiopie envisageait un taux moyen annuel de croissance de l’agriculture de l’ordre de 8,6% à la fin de la première période du Government Transformation Program durant les quatre dernières années. Il a ajouté que même si ce programme ambitieux n’est pas réalisé, le pays pouvait atteindre une croissance moyenne de 6,6% qui est bien au-delà de l’objectif fixé par le Caadp.

Kenya : Kenya Airways affiche des pertes énormes

2015-08-03, Numéro 377

Kenya Airways, une des principales compagnies aériennes africaines, a perdu 291 millions de dollars durant l’exercice 2014-2015. Selon le journal kenyan The Standard, la compagnie aérienne a connu des baisses de recette par le passé mais cette perte est la plus élevée. Kenya Airways a souffert du ralentissement dans l'industrie du tourisme. Un recul dû en partie à l’insécurité liée aux attaques d’Al Shebab. Les résultats donnent un aperçu des problèmes de la compagnie aérienne et explique pourquoi il a dû demander au gouvernement un prêt de 4,2 milliards de shillings pour répondre à ses frais de fonctionnement. Les actionnaires et les analystes ont exprimé des préoccupations quant à la capacité de la compagnie à survivre plus longtemps.

Kenya : Les millionnaires se multiplient

2015-08-03, Numéro 377

Au Kenya, le nombre de millionnaires devrait augmenter de 74 % d’ici 2024, contre une hausse de 31 % à l’échelle mondiale, selon Deon de Klerk, responsable de la branche «Gestion de fortune et investissement» de Standard Bank – la première banque d’Afrique du Sud et la plus importante du continent. Cette déclaration n’a pas manqué de faire se lever quelques sourcils. Pourquoi le Kenya ? Réponse…

Liberia : déjà 168 ans d’indépendance, la crise économique et sociale persiste

2015-08-03, Numéro 377

Cent soixante huit ans après son indépendance, le Liberia reste toujours confronté à la corruption endémique, au sous-développement et une disparité ethnique qui ne dit pas son nom. Mais pour Jeremiah Sulunteh, l’ambassadeur du pays à Washington, les citoyens libériens gardent la tête haute. « Il y a une année lorsque l’épidémie d’Ébola a frappé toute la région ouest-africaine, les Libériens ne pouvaient pas célébrer l’indépendance comme nous le faisons aujourd’hui. Nos cœurs sont brisés pour ces vies perdues, y compris les 192 agents de secours qui ont essayé de sauver des vies. Mais aujourd’hui, nous remercions Dieu de nous avoir donné le courage, la chance de célébrer une autre fête d’indépendance de notre pays». Reportage.

Mali : L’or de Morila a rapporté près de 2 milliards de dollars en 15 ans

2015-08-03, Numéro 377

La mine d’or de Morila, un projet de classe mondiale situé à 280 km au sud-est de Bamako, a contribué à hauteur de 2 milliards de dollars à l’économie malienne, en quinze années d’activités, soit depuis l’année 2000.
Mark Bristow, directeur exécutif de Randgold Resources, a expliqué qu’il s’agit des contributions sous forme de dépenses directes dans le pays y compris plus de 1,1 milliard de dollars payés à l’Etat malien à travers des dividendes, droits de douanes et autres impôts.
 
Sur les quinze années, la mine a produit plus de 6 millions onces d’or et est contrôlée à 40% par la compagnie Randgold Resources, qui en est opérateur depuis 2008, à 40% par AngloGold Ashanti et à 20% par l’Etat malien.

Madagascar : Les opérateurs du tourisme lancent un appel de détresse

2015-07-22, Numéro 376

Sinistré, au bout de souffle, pris en otage. Ce sont les termes utilisés par les opérateurs intervenant dans le tourisme pour expliquer la situation de ce secteur, avec l’absence de visibilité sur la reprise des vols de la compagnie Air Madagascar, et dont les activités touristiques en sont fortement dépendantes. Une baisse de fréquentation de moins 60 à 70% en moyenne dans toutes les régions, des chômages techniques ont été les impacts évoqués par le président du Conseil d’administration de l’Office national du tourisme de Madagascar.

Afrique : Éthiopie, Kenya, Ouganda, les champions africains

2015-07-22, Numéro 376

Si certains états d'Afrique subissent la baisse des cours du pétrole, d'autres en profitent pour tirer leur épingle du jeu. Le recul des cours du pétrole prive l'Afrique d'un carburant essentiel à sa croissance. Car beaucoup de pays du continent vivent de leur sous-sol minier et pétrolier. Ce que les économistes appellent le syndrome hollandais ou la malédiction des matières premières affecte ces États trop dépendants de l'or noir qui n'ont pas su diversifier leur économie, à l'image de l'Angola, du Tchad ou du Gabon, où les exportations d'hydrocarbures pèsent plus de 80 % du total, jusqu'à presque 100 % dans le cas angolais. Les ressources naturelles représentent presque 40 % du Pib pour ces pays. Le poids des matières premières a beaucoup augmenté depuis dix ans en Afrique centrale, qui regroupe la quasi-totalité des pays exportateurs de pétrole subsahariens, au prix d'une baisse des autres secteurs, en particulier l'agriculture.

Namibie : Progression de l’emploi

2015-06-22, Numéro 372

L’économie namibienne a dépassé ses prévisions, avec plus de 22 000 emplois créés l’an dernier contre plus de 18 000 emplois qui étaient prévus dans le quatrième Plan national de développement, a déclaré le ministre de la Planification économique. La création d’emplois est l’une des trois priorités du plan de développement de cinq ans qui a été lancé en juillet 2012. Les autres priorités comprennent la croissance économique et l’inégalité des revenus. A la fin de ce plan en mai 2017, le gouvernement namibien espère une croissance de 6 %, une réduction des inégalités de revenu à 0,4 %, et la création de 90 000 emplois.

Zimbabwe : le pays enterre son dollar

2015-06-22, Numéro 372

Au moment où la Banque centrale européenne fait gonfler la taille de son bilan comme avant elle la Fed américaine, le Zimbabwe, lui, essaie de tourner la page d'un très triste épisode : l'hyperinflation des années 2000, qui a poussé la devise locale - le dollar zimbabwéen - à valoir moins que rien. Le gouvernement vient tout simplement d'annoncer la fin de sa devise et donne à ses ressortissants la possibilité durant trois mois d'échanger leurs billets contre des dollars américains à un taux de change ahurissant : pour recevoir un seul dollar américain, il faut apporter 35 millions de milliards de dollars zimbabwéens. Rien de moins que quinze zéros après le nombre 35 !

Afrique : Le rêve d'un marché unique africain prend forme

2015-06-08, Numéro 370

Le rêve d'un marché unique africain du Cap au Caire commence à prendre forme avec la signature d'un traité de libre-échange englobant trois blocs régionaux qui couvrent toute la moitié orientale du continent. Contrairement à l'Asie et à l'Europe, dont la majorité des pays commercent majoritairement entre eux, les pays africains souffrent toujours de lenteurs aux frontières, formalités de douane et coûts de commerce plus importants qu'ailleurs. En outre, le manque d'industries locales - plus de 80% de la main d’œuvre en Afrique travaille dans l'agriculture vivrière et le secteur informel - limitent souvent les possibilités d'import-export. Mais, assure la commissaire au Commerce de l'Union africaine, la Tchadienne Fatima Haram Acyl, "l'Afrique va surprendre le monde".

Sénégal : 10 000 biodigesteurs seront distribués aux ménages vulnérables

2015-06-08, Numéro 370

Le gouvernement sénégalais prévoit de distribuer 10 000 biodigesteurs à des ménages vulnérables d’ici 2019. A travers cette distribution, le programme permettra à ces ménages d’avoir accès à l’électricité par le biogaz et ce à moindre coût. En outre, cette opération permettra la création de nombreux emplois tout en offrant aux fermiers la possibilité de transformation des produits céréaliers. A long terme, le programme vise l’alimentation en énergie grâce au biogaz de 100 000 ménages sénégalais pour un coût global de plus de 133 millions de dollars.

Afrique : Soudan, Ethiopie et Egypte se partagent les eaux du Nil

2015-04-12, Numéro 364

Le Soudan, l’Ethiopie et l’Egypte, trois pays traversés par le Nil, ont signé à Khartoum un accord de principe pour la construction du barrage géant surnommé « Grande renaissance ». Il sera édifié en Ethiopie et donc bien en amont de l’Egypte. Le Caire dépend à 90 % du fleuve Nil pour son approvisionnement en eau et les autorités égyptiennes ont montré des signes de résistance avant la signature de cet accord. Elles craignaient que la construction du plus grand barrage d’Afrique n’affecte le débit du fleuve. Ses deux partenaires ont assuré au Caire que ce barrage ne nuira pas à l’approvisionnement en eau de l’Egypte

Angola : La chute des prix du pétrole conduit à la crise

2015-04-12, Numéro 364

L'Angola à l'heure de l'austérité. Comme tous les pays producteurs de pétrole, ce pays est affecté par la baisse du prix de l'or noir depuis plusieurs mois. Le pétrole représente 75 % de ses recettes fiscales et 90 % de ses exportations. Cela signifie donc une perte considérable de revenus, une diminution du volume de dollars en circulation dans le pays et un ralentissement économique. Et les conséquences sociales sont lourdes…

Burkina : La grippe aviaire pourrait fragiliser l'économie

2015-04-12, Numéro 364

Le Mali a décidé d'interdire les importations de volaille en provenance du Burkina Faso. La Côte d'Ivoire a déjà pris la même mesure. Les deux pays espèrent ainsi se protéger d'une épizootie de grippe aviaire déclarée chez leur voisin. Quelque 115 000 volailles ont été abattues au Burkina pour contenir la maladie. La question est sérieuse. L'élevage est le troisième secteur pourvoyeur de devises au Burkina.

Côte d’Ivoire : Adoption d’un projet de loi reconnaissant le statut d’agriculteur

2015-04-12, Numéro 364

Le gouvernement ivoirien a adopté, mercredi 8 avril, un projet de loi portant «orientation agricole» qui reconnait désormais le «statut d’agriculteur et d’entreprise agricole». Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara s’est engagé à faire adopter rapidement ce projet de loi. L’agriculture occupe 66 % de la population active et contribue à 70 % aux recettes d’exportation. Elle est cependant, dominée par le binôme café et le cacao qui représentent 40 % des recettes d’exportation et 20 % du Produit intérieur brut (PIB) et fait vivre directement ou indirectement près de 7 millions personnes.

Ethiopie : Les millionnaires prospèrent à l'ombre de l'État

2015-04-12, Numéro 364

A première vue, l'Éthiopie semble être une terre hostile pour les grands entrepreneurs. Dans le pays, les industries clés sont fermées aux groupes étrangers et les entreprises publiques dominent les grands secteurs de l'économie. Mais des données publiées dernièrement par New World Wealth, un cabinet sud-africain de recherche et de conseil, en ont surpris plus d'un. Café, immobilier, hôtellerie... Malgré la mainmise des entreprises publiques sur l'économie, de plus en plus d'hommes d'affaires éthiopiens parviennent à s'enrichir dans des domaines en pleine expansion.

Global : La France annule pour 65 millions d’euros la dette du Mali

2015-04-12, Numéro 364

Le ministre français des Finances Michel Sapin a informé le président malien Ibrahim Boubacar Keïta de l'annulation de 43 milliards de francs CFA, soit 65 millions d'euros, de la dette du Mali, ont affirmé vendredi 10 avril, les deux parties. Paris détenait cette créance auprès de Bamako depuis 1984, une "dette monétaire" d'un montant initial de 229 millions d'euros qui faisait suite à la réintégration du pays dans l'Union économique et monétaire ouest africaine.

Algérie : Le cash, c‘est fini !

2015-03-29, Numéro 362

A partir du 1er juillet prochain, toutes les opérations de paiement en Algérie seront effectuées par chèque. Le décret exécutif qui valide cette démarche est entré en vigueur. Désormais, les jours du tout paiement en cash sont comptés. Plus aucune transaction ou opération de paiement au niveau des banques et autres établissements financiers ne se fera sans le chèque. Le gouvernement via un décret qu’il vient de publier et qui est entré en vigueur ces dernières semaines, mentionne les seuils applicables pour les opérations de paiement, devant être effectués à travers les circuits bancaires et financiers (chèque, virement bancaire, etc.).

Afrique : Le déficit extérieur plonge l’Afrique centrale

2015-03-29, Numéro 362

La prudence est de rigueur à la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Après des prévisions optimistes de croissance de 5,3 % au début de 2014, puis de 6,1% en juillet, l’année écoulée s’est achevée sur une progression du Pib de 4,4% en zone Cemac (Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale). Pour 2015, la banque centrale table au terme de son comité de politique monétaire du 25 mars sur une stabilisation de la croissance économique sous-régionale à 4,2%

Comores : Sans électricité, la ville de Mitsamiouli se meurt

2015-03-29, Numéro 362

Mitsamiouli, autrefois un pilier de l’économie comorienne, n’est plus que l’ombre d’elle-même. La route qui longe la ville est truffée de nids-de-poule. L’énergie électrique y est aussi rare que le cœlacanthe. Les habitants, désabusés, n’attendent rien d’un Etat qui semble les avoir oubliés. Reportage.

Guinée-Bissau : Plus d'un milliard d'euros d'aide promis

2015-03-29, Numéro 362

Mission quasi-accomplie pour le président bissau-guinéen Jose Mario Vaz. Les donateurs internationaux réunis le 25 mars à Bruxelles pour une table-ronde consacrée à la relance économique du petit pays d'Afrique de l'Ouest se sont engagés à fournir "plus d'un milliard d'euros d'aide", indique un communiqué de la Commission européenne, co-organisatrice de l'événement. Plus de 70 délégations ont participé à cette table ronde, notamment des représentants du Fonds monétaire international, de la Banque mondiale, de l'Union européenne et de la Banque africaine de développement. Le gouvernement bissau-guinéen, qui espérait récolter 1,8 milliard de dollars pour le financement de 115 projets de développement, peut repartir satisfait de sa visite à Bruxelles. Outre les engagements financiers reçus, cette rencontre a formellement marqué la reprise de la coopération économique entre les bailleurs de fonds et le pays ouest-africain.

Angola : Le pays à la recherche de 10 milliards de dollars

2015-03-01, Numéro 358

L'Angola prévoit de solliciter 10 milliards de dollars de ressources extérieures cette année. Luanda, confrontée à la forte chute des cours du pétrole, devrait se tourner vers la Banque mondiale et la Chine. Très dépendant de ses exportations de pétrole, l’Angola a été fortement touchée par la chute brutale des cours de l'or noir (- 50 % en un semestre). Un recul qui a contraint Luanda, qui tire 70 % de ses recettes fiscales et 95 % de ses exportations du pétrole, à baisser de 81 dollars à 40 dollars le prix du baril de pétrole envisagé cette année. Luanda a également réduit de 17 milliards de dollars le montant des dépenses budgétaires prévues en 2015.

Afrique : Les effets du virus Ebola sur le secteur minier

2015-02-15, Numéro 356

Une congrégation d’acteurs du secteur des mines sont rassemblés au Cap, en Afrique du Sud, cette semaine pour discuter des enjeux de l’industrie minière du continent. Parmi eux, on retrouve des entrepreneurs, des ministres ou encore des investisseurs désireux d’aborder la façon dont le virus a touché plusieurs compagnies minières en Afrique de l’Ouest. La Sierra Leone, la Guinée et le Liberia, les pays les plus touchés par l’épidémie, regorgent de métaux en leur sous-sol. Mais la propagation du virus dans cette même région a mené à l’isolation totale de zones rurales et les exploitants ont été forcés de réduire leurs activités et de suspendre leurs plans d’expansion.

Angola : Le pays au bord de la crise de nerfs

2015-02-15, Numéro 356

La baisse du prix du pétrole a provoqué une crise économique en Angola. Le pays lusophone, dont le gouvernement a pris des mesures économiques d'urgence, n'est plus l'eldorado qu'il était pour les expatriés portugais. "Tsunami économique en Angola", titrait avec emphase, le 21 janvier 2015, l'hebdomadaire portugais Expresso. Comme d'autres pays à l'économie centrée sur les hydrocarbures, le pays a été durement touché par la baisse du prix du pétrole, ce qui amené son président José Eduardo Dos Santos à prendre rapidement des mesures.

Sénégal : Deux barrages d’une capacité totale de 368 MW seront construits sur le fleuve Gambie

2015-02-15, Numéro 356

«La Banque mondiale et l’Exim Bank de Chine financeront, la réalisation de deux barrages d’une capacité totale de 368 Mw sur le fleuve Gambie» a annoncé le ministre sénégalais de l’hydraulique et de l’assainissement sénégalais. Ces projets d’énergies développées par l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (Omvg) auront un coût de 800 millions d’euros et la première phase de leur financement s’achèvera en juin 2015. Il s’agit du barrage de Sambagalou au Sénégal d’une capacité de 128 Mw, assorti d’un réseau de distributions de 1700km dont 700 situés sur le territoire sénégalais, et du barrage de Kaléta en Guinée Conakry d’une capacité de 240 Mw dont 30% destinés aux autres pays membres de l’Omvg.

Sénégal : En course vers l’émergence

2015-02-15, Numéro 356

Le Plan Sénégal émergent, qui vise à multiplier par deux le taux de croissance économique à moyen terme, a séduit Christine Lagarde, Dg du Fmi, qui a visité récemment le pays. Elle a d’ailleurs insisté sur la poursuite des réformes de manière à créer un espace économique pour les Pme et l’investissement direct étranger. Le Plan vise à faire du Sénégal un pays émergent à l’horizon 2035 en le transformant en un carrefour stratégique pour l’Afrique de l’Ouest, indiquent les experts du Fmi, dans un nouveau document sous l’intitulé «Faire du Sénégal un carrefour pour l’Afrique de l’Ouest». Pour cela, Dakar devra porter son taux de croissance à environ 7–8% à court terme. Sur le plan macroéconomique, les perspectives sont favorables : la croissance s’accélère, l’inflation reste faible et le déficit budgétaire est maîtrisé

Afrique : La CEA plaide pour l'annulation de la dette des pays touchés par le virus Ebola

2015-02-02, Numéro 354

Dans un discours prononcé à l’ouverture de la 26ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine, le Secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, M. Carlos Lopes a réitéré son appel aux Institutions financières internationales ; un appel qui concerne l’annulation de la dette extérieure des pays suivants, Guinée, Libéria et Sierra Leone. Pour Lopes, ces trois pays ont enduré des souffrances significatives en raison du virus Ébola.

Bénin : Promotion des emplois verts pour lutter contre le chômage des jeunes

2015-02-02, Numéro 354

Le gouvernement béninois en collaboration avec ses partenaires techniques et financiers, notamment le Programme des Nations Unies pour le développement, envisage de promouvoir "les emplois verts", en vue de lutter contre le chômage des jeunes au Bénin. "L'emploi vert regroupe les fonctions directement liées à l'environnement, notamment la protection de la nature, la biodiversité, le paysages et celles associées à la responsabilité sociétale des entreprises", a confié la représentante résidente du Pnud au Bénin. "Le taux de chômage élargi aux jeunes de 15-29 ans est passé à 14,3% en 2012 contre 1% en 2001, le taux de sous-emploi des jeunes qui était de 50% en 2011 avoisine 70% en 2013", révèle la même source, qui précise que chaque année, plus de 150.000 jeunes sont déversés sur le marché de travail dont 30.000 environ sans grande qualification.

Précédent | 1-30 | 31-60 | 61-90 | 91-120 | 121-150 | 151-180 ... Suivant

ISSN 1753-6839 Pambazuka News English Edition http://www.pambazuka.org/en/

ISSN 1753-6847 Pambazuka News en Français http://www.pambazuka.org/fr/

ISSN 1757-6504 Pambazuka News em Português http://www.pambazuka.org/pt/

© 2009 Fahamu - http://www.fahamu.org/